Comment faire du neuf avec du vieux? Comment concilier une industrie de haute tradition avec les dernières innovations numériques? Comment agir à nouveau pour développer un vrai projet industriel?

A toutes ces questions, on trouvera une réponse normande expérimentale sinon exemplaire avec le dossier assez extraordinaire de Métalvalue/ Manoir Industries du côté de Pitres dans l'Eure.

C'est à lire dans la dernière édition en date (04/06/18, n°540) de la Chronique de Normandie éditée par Bertrand Tierce:

Le Président de la Région vient d’annoncer son soutien au projet de développement de la fonderie Manoir Industries de Pitres (27)

- Concrètement, la Région va garantir à hauteur de 50 % l’emprunt de 25,5 M€ du groupe Manoir Industries, destiné à financer la modernisation
de son outil industriel, mais aussi sa prise de participation dans le capital de Metalvalue Powder dont l’implantation en Normandie est prévue à l’automne 2018 pour une entrée en service en 2020.

- Pour mémoire, Metalvalue a vocation à fabriquer et commercialiser de la poudre métallique atomisée au gaz, destinée à la production de pièces métalliques prêtes à l’emploi, pour des applications diverses dans les secteurs de l’énergie, de l’aéronautique et de l’automobile. La société devrait à terme produire 45 000 tonnes de poudre par an.

- L’usine de Metalvalue sera implantée à côté du site de Manoir Industries. Rappelons qu’un accord a été signé, fin juillet 2016, entre les deux sociétés ; le groupe Manoir Industries s’étant notamment engagé à réaliser les investissements nécessaires pour être en mesure d’approvisionner Metalvalue en acier liquide.

index