Cela fait des années que nous dénonçons sur l'Etoile de Normandie cette situation de fait, un VRAI SCANDALE:

114500273

http://normandie.canalblog.com/archives/2017/01/31/34876264.html

Dans les établissements scolaires secondaires (collèges et lycées) de l'académie de Caen, de la ci-devant région de Basse-Normandie toujours placée dans la zone de diffusion du quotidien régional ligéro-breton Ouest-France fabriqué à Rennes, l'information gratuite la plus visible et la plus diffusée vers nos jeunes Normands en ce qui concerne leur formation future et leur métier est celle qui est joliment présentée par le filtre de Ouest-France qui en profite pour déverser sans vergogne une véritable PROPAGANDE BRETONNE vantant l'offre de formation forcément attractive que l'on peut trouver à l'Ouest du Couesnon au prix d'une sous-information délibérée des offres normandes, le tout diffusé dans des publications distribuées à prix modique dans tous les kiosques à journaux et présentoirs OF de l'ex Basse-Normandie ou diffusées gratuitement dans les établissements scolaires et les C. I. O. qui dépendent de l'Académie de Caen mais qui ne font pas leur travail d'informer convenablement nos jeunes sur les atouts et les potentiels d'une région normande qu'ils connaissent très mal et dont ils ont une image très dégradée.

En conséquence, on ne peut que se réjouir que le président de la Normandie, Hervé MORIN, puisse confirmer sa volonté de prendre la compétence de l'orientation pour reprendre sérieusement nos affaires en mains: c'est absolument FONDAMENTAL que les jeunes lycéens Normands aient enfin à une information normande valorisée et complète pour construire, s'ils le souhaitent leur avenir en Normandie.

D'où notre proposition de distribuer à tout jeune entrant en classe de seconde une documentation numérique et physique complète leur présentant la Normandie, la région qu'ils doivent connaître puisqu'ils y vivent...

https://www.ouest-france.fr/normandie/vire-normandie-14500/normandie-herve-morin-pret-s-occuper-d-orientation-5818721

Alors que la compétence orientation va être transférée de l’État aux Régions, le président normand, Hervé Morin, donne déjà quelques pistes sur ses projets en la matière.

« Comment donner envie aux jeunes d’aller vers certains métiers, vers des métiers qui évoluent ? » Demandant depuis des mois le transfert de la compétence orientation de l’État aux Régions, le président de la Normandie, Hervé Morin, est en passe d’être entendu. « Avec le rectorat, les Départements et les branches professionnelles, il faut bâtir un schéma pour le collège et le lycée, insiste Hervé Morin, qui souhaite que les emplois du temps consacrent deux heures hebdomadaires à la question. L’école et l’entreprise devront être régulièrement en contact par le biais de visites et de rencontres. »

Quant au personnel chargé de l’orientation, rien n’est encore arrêté. Pour Hervé Morin, « cela se fera peut-être avec des équipes de la Région ou avec des conseillers d’orientation volontaires venus de l’Éducation nationale ». En revanche, le volet « psychologie » des anciens conseillers d’orientation psychologues (Cop) devenus psychologues de l’Éducation nationale (Psy-EN) sera conservé par l’État. Cette réforme de la politique d’orientation pourrait amener, à l’horizon 2019, à la fermeture des Centres d’information et d’orientation (CIO) dont les personnels sont mobilisés depuis plusieurs semaines.