Le journaliste de Ouest-France qui sévit depuis des années à la rédaction caennaise de ce quotidien "régional" pensé et fabriqué dans la métropole capitale régionale d'une région voisine qui prétend sans cesse à cette fameuse différenciation constitutionnelle que le très jacobin Macronaparte 1er tente de négocier avec les Corses vient encore de commettre un bel excès de vitesse de préjugé anti-normand en passant devant les radars de l'Etoile de Normandie...

Un bel exemple de malhonnêteté intellectuelle dans le genre "deux poids, deux mesures" qui relève finalement de la bêtise puisque ce Jean-Christophe Lalay se gardera bien d'écrire un article d'humeur aussi négatif sur l'idée régionale à défendre s'il s'était agi d'une initiative bretonne...

Ce petit monsieur s'en prend à Hervé Morin qui anime le mouvement de boycot de la dernière conférence territoriale d'un gouvernement pratiquant le jacobinisme comptable à grands coups de rabot tout en imposant un nouveau chemin de servitude: Hervé Morin le girondin normand a raison de s'opposer frontalement (comme l'aurait fait un... Breton ne lisant pas que Ouest France) à ce gouvernement qui pratique un girondinisme de papier (la pseudo réforme constitutionnelle de l'article 72) mais met en oeuvre un jacobinisme autoritaire et infantilisant dans le concret des finances des collectivités territoriales.

On répondra donc à Monsieur Lalay qu'Hervé Morin le Normand pratique enfin le rapport de force "à la bretonne" mais  qu'il se rassure, Hervé Morin n'a pas l'intention de déposer une bombe pour une "nuit bleue" devant la préfecture régionale de Normandie à Rouen...

Quand Jean-Christophe Lalay s'inquiète pour l'intérêt général normand et donne des leçons de Normandie à Hervé Morin lui qui touilla avec d'autres des années durant une méfiance anti-unité normande (sous le mode: Rouen va bouffer Caen qui s'informe d'elle-même à Rennes), vous avez le droit de... rire!

IMG_1729