17 juillet 2018

ROUEN ET LE HAVRE: UN Grand Port Maritme Normand... en AMONT ET en AVAL!

Pour défendre l'idée normande et son utilité vis-à-vis d'Antoine Grumbach et sa vision monstrueuse d'une méga-métropole de Paris étendue jusqu'au Havre, nous avions usé de la formule suivante qui fit mouche puisque reprise dans un article du Monde: "Ne pas avaler la Seine aval sans l'aval des Normands"... On pourrait transposer la même formule sur le fleuve dans sa partie normande pour expliquer la rivalité séculaire entre le port de Rouen dit de fond d'estuaire et le port du Havre dit de haute mer, le second étant à l'aval de... [Lire la suite]

17 juillet 2018

INTELLIGENCE TERRITORIALE ECONOMIQUE: coincées entre l'Etat et la Région, les CCI ont-elles encore une utilité?

Alors que le Gouvernement nous prépare un nouveau grand coup de rabot (que les raboteurs de Bercy semblent vouloir s'infliger à eux-mêmes histoire de montrer l'exemple...) avec l'objectif, si l'on en croit les révélations du Figaro daté de ce jour (17/07/18) de réaliser 30 milliards d'économies (plan "Cap 22") selon huit chantiers dont celui de s'attaquer aux "doublons entre les administrations" sur les territoires, on peut se dire que les consulaires vont encore avoir du souci à se faire... En Normandie, tout particulièrement. ... [Lire la suite]
17 juillet 2018

UNIVERSITES NORMANDES: FUSION OR NOT FUSION...

En version normande, cela pourrait donner: "ptêt ben qu'oui, ptêt ben qu'non"... La question  de savoir s'il faut un grand établissement public universitaire normand unifié, s'il faut fusionner les universités de Caen et de Rouen (quid celle du Havre?) ou s'il faut, au contraire, renforcer les coopérations dans un esprit fédéral normand (position qui est la nôtre) semble préoccuper les cerveaux de l'aréopage universitaire normand.   Etre ou ne pas être... Telle est la question! La question du déclassement universitaire... [Lire la suite]
17 juillet 2018

Quand Jean-Luc Mélenchon assène un cours d'histoire de France à Eric Ciotti, il dit VRAI sauf sur un détail... NORMAND!

A l'occasion du débat enflammé à l'Assemblée Nationale autour du projet de loi de révision constitutionnelle présentée par Emmanuel MACRON lors du dernier congrès de Versailles, chaque député y va de sa proposition plus ou moins pertinente pour réformer le texte de la loi fondamentale consititutionnelle qui tente de définir l'identité de la République française... On a donc eu droit à diverses propositions parfois farfelues du genre, réécrire toute la constitution en écriture "inclusive". Amendement heureusement repoussé! Plus... [Lire la suite]