21 juillet 2018

En attendant la gratuité (2027 ?) le passage des ponts sur l'estuaire de la SEINE va être moins onéreux.

Une des caractéristiques caricaturales d'une certaine soumission de la Normandie à l'Etat central parisien c'est que les Normands ont financé et financent toujours de leurs propres deniers les grandes infrastructures de transport essentielles au désenclavement régional. Ainsi, les grands ponts jetés au dessus de la Seine à Tancarville et à Honfleur à l'initiative de la CCI du Havre toujours payants 60 ans ou 20 ans après leur construction car il faut rembourser des emprunts qui, ailleurs, quand il s'était agi de faire la même chose... [Lire la suite]