Nouvel excès de vitesse de la bagnole Ouest-France devant le radar de l'Etoile de Normandie... Ce coup-ci, c'est l'inénarrable Jacques Attali qui est au volant, visiblement, en état d'ébriété prononcé (il a forcé sur le chouchen pendant l'entretien?) au point de foncer dans le décor entre Carnac et l'île de Houat.

Jacques Attali a donc fait une grave sortie de route dans la dernière page que la propagande ligéro-bretonne réserve habituellement aux Bretons heureux...

Voir, ci-après, les images prises sur les lieux mêmes de l'accident (édition datée des 21 et 22 juillet 2018 et consultée gratuitement comme toute bonne propagande publicitaire sur la table d'une boulangerie-sandwicherie à Mondeville, près de Caen)

En exergue, la phrase problématique:

" On appartient à plusieurs nations. On peut être breton et français, breton et américain."

20180721_161121-1

20180721_161106-1


 

Commentaire de Florestan:

Jacques est Attali avec la Bretagne quitte à flatter sans le dire le nationalisme régionaliste et séparatiste de certains Bretons. En revanche, Jacques est Attila avec la Normandie qu'il méconnaît ou qu'il méprise lorsqu'il propose de fusionner notre région avec le Grand Paris pour qu'un gros estomac parisien soit mieux relié à son anus maritime et normand !

Pour nous c'est clair! Nous sommes Normands parce que nous sommes aussi Français...

Voire: Français parce que nous sommes Normands.

L'ouverture au Monde peut se faire depuis une région, terre de France, sans pour autant justifier un quelconque séparatisme ou nationalisme régional par une ouverture au Monde qui serait surtout fermeture sur le reste de la France.

Le régionalisme normand ne consiste pas à mettre la France au service de la Normandie (comme le fait au profit de la Bretagne un certain Le Drian ministre des affaires étrangères à la France) mais à faire davantage rayonner la France à partir du potentiel normand: c'était, par exemple, tout le sens du forum mondial pour la Paix réuni en juin dernier à Caen et organisé par le Conseil régional de Normandie...

Un bel événement international auquel Monsieur Attali n'a pas cru bon devoir participer puisque Caen c'est déjà trop à l'Ouest du tuyau digestif de l'Axe Seine...