La revue de presse à lire ci-après, glanée dans les derniers numéros parus de la Lettre Eco Normandie (éditée par Paris-Normandie), de la Chronique de Normandie (éditée par Bertrand Tierce) ou encore dans les pages caennaises de Ouest-France (éditées à Rennes en Bretagne) démontre et confirme une réalité assez simple sinon crue:

Sur les dossiers et projets les plus essentiels, stratégiques à notre avenir normand, il faut savoir nous débrouiller seuls puisqu'on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même! La vieille question posée par le centralisme parisien se pose tout particulièrement chez nous en Normandie: un intérêt ou un enjeu de niveau national qui se développe en Normandie peut-il être géré, piloté, organisé depuis la Normandie? N'y a-t-il pas encore une conception "coloniale" de l'aménagement du territoire normand avec des décisions stratégiques toujours prises à Paris? On pensera bien évidemment à la question énergétique: la volonté déraisonnable de poursuivre le gâchis financier colossal de l'EPR d'un côté, le refus de financer le pari technologique de l'hydrolien de l'autre, alors que la Normandie ferroviaire est en ruines faute d'investissements suffisants.

L'Etat français centralisé jacobino-parisien parce que stratège et protecteur n'existe plus: les Raboteurs de Bercy ont pris le pouvoir sur fond de critères financiers austéritaires européens... Le vrai pouvoir est à Bruxelles où les technocrates décident de l'inutilité d'un ferry pouvant relier directement l'Irlande depuis un port normand dans la perspective d'un "Brexit dur".

On doit se débrouiller seuls: les pêcheurs normands l'ont parfaitement compris. Après la bataille navale de cet été il va vraiment falloir négocier avec les pêcheurs anglais pour maintenir l'accès des eaux britanniques aux pêcheurs français après le Brexit.Un petit marquis de cabinet ministériel parisien ne sera d'aucune utilité dans cette affaire puisqu'il n'a jamais vu un chalutier autrement que lors de brèves vacances familiales en... Bretagne.

L'Etat nous aide encore un peu. A la marge (par exemple: les routes et encore!). Ou alors il nous soutient comme la corde soutient le pendu: on le voit avec les ports normands oubliés dans le projet de corridor européen post-Brexit ou dans l'abandon des hydroliennes à Cherbourg. Mais qu'on se rassure, nous ne sommes pas seuls à ramer dans cette galère macroniste qui oublie les territoires: les élus des Hauts-de-France ont sur les bras un canal de grand gabarit européen à financer et ils ne savent toujours pas comment (lire ci-dessous...). On nous rapporte même que le préfet Philizot "veille au grain"! Mais un préfet dans une sous-pente de l'Hôtel de Matignon ne fait pas un... lobby normand: Edouard Philippe, contrairement à Nicolas Hulot, ne compte pas démissionner pas plus qu'il ne souhaite favoriser la Normandie plus qu'une autre région.

L'ancien député-maire du Havre, ancien lobbyiste d'Aréva n'est pas Jean-Yves Le Drian, ci-devant président socialiste de la région Bretagne mais surtout Ministre des affaires étrangères à tout sauf celles de la région de son coeur... Un vrai lobbyiste, lui au moins, et qui n'a vraiment pas l'intention de démissionner du quai d'Orsay!

Justement, Laurent Fabius avait eu une bonne idée pour employer un peu mieux nos ambassadeurs dans le monde entier: il est probable que le breton Le Drian y avait déjà pensé bien avant. Avant que l'ancien abbé commendataire socialiste de Rouen n'y pense aussi. La Normandie est connue dans le Monde entier et ses meilleurs ambassadeurs ne pourront être que les Normands eux-mêmes.

  • Canal Seine Nord: ils galèrent eux aussi... Sur le sable. Marée basse du financement. Les solutions "Shadok" existent pourtant: récupérer à l'arrière du navire l'eau qui a déjà servi et la mettre à nouveau devant pour qu'il puisse continuer à flotter!

569352577


 

canal SNE


 

  • Y a-t-il un lobby normand à Bruxelles? Poser la question c'est y répondre. Preuve supplémentaire que la politique maritime n'existe pas en France, donc à Paris... Edouard Philippe n'était-il pas maire du Havre dans une autre vie?

corridor Brexit

  • A l'Est, enfin du nouveau? L'hinterland du port normand pourrait s'étendre jusqu'au Mitteland suisse...

espoir_suisse

  • Les marins-pêcheurs normands ont compris qu'on n'était jamais aussi bien servi que par soi-même... Il ne faudrait tout de même pas qu'un Ministre "normand" se mette en "travert" de la table des négociations.

Brexit_p_che

 

  • Hydroliennes. Démission de l'Etat central parisien en rase campagne normande... Car en Normandie, c'est bien connu, il n'y a que la campagne! Constat amer dans la dernière livraison de la Chronique de Normandie:

défiance hydrolienne 1

d_fiance_hydrolienne_2

 

  • 11 MILLIARDS plus loin... On continue! Les Shadoks parisiens du Nucléaire font leurs expériences chez nous et nous n'aurions rien à dire? Monsieur Morin, vous ne pouvez pas faire quelque chose de sérieux avec les Shadoks du Nucléaire!

http _images

Le boulet de l'EPR

  • L'effet collatéral, la Normandie connaît ça très bien! Par exemple, en 1944, dans un genre tragique: le bombardement, effet collatéral du retour de la Liberté... Plus modestement aujourd'hui dans le pot de lait normand qui tourne depuis que Lactalis y a mis son doigt!

Lactalis

  • "Trous en formation": le panneau surréaliste de la DDE se voit régulièrement sur le bord de nos routes depuis le passage de la machine à raboter de Bercy...

Etat des routes

  • Ouf! L'Etat central parisien ne se désengage pas totalement de la Normandie: bien qu'il abandonne le châssis et la carrosserie à toutes les corrosions, il tient, néanmoins, au bon fonctionnement du bloc moteur...

Le_gouvernement_tient_la_route

  • L'Etat ferait mieux s'appliquer à lui-même certaines leçons qu'il donne en permanence aux autres. L'Etat "en régions" est-il vraiment efficace alors que la collectivité régionale avec des moyens humains et financiers plus réduits obtient des résultats concrets positifs bien plus rapidement que l'Etat planté "en régions"? Un exemple: à quoi peuvent encore bien servir les DRAC?

Normandie laboratoire territorial

 

  • La communauté universitaire et d'enseignement supérieur s'aggrandit en Normandie: le temps des clochemerles débiles, des querelles de personnes plus ou moins politiciennes ou idéologiques, des sectarismes corporatistes semble terminé et c'est heureux...

Normandie université

  • La Normandie dispose sur son sol d'équipements techniques et de potentiels d'intelligence humaine qui ont un rayonnement national sinon mondial: il en est ainsi du Plateau Nord "Côte de Nacre" de l'agglomération caennaise, véritable technopole de toute la Normandie.

Technopole Caen

  • Ambassadeurs pour faire rayonner les savoir-faire français à l'international: au quai d'Orsay, il n'y a pas que des... Bretons!

ambassadeurs_normands


 Commentaire de Florestan:

Les décideurs Normands ont été infantilisés des années durant par le paternalisme de l'Etat central parisien qui avait décidé de couper en deux notre Normandie pour mieux brancher sur un grand port maritime une région parisienne qui préfère de plus en plus avoir affaire avec Anvers ou Rotterdam.

Le bilan de nos affaires normandes gérées depuis quarante ans par des cerveaux parisiens est ... CATASTROPHIQUE!

Avec le retour à l'unité normande depuis deux ans, le moment est venu de nous occuper de nos affaires par nous-mêmes. Enfin!