C'est pour nous, une fois encore, une ALERTE.

Donc, une menace sur l'avenir normand. La Normandie réunifiée fait un grand effort pour récupérer sa souveraineté perdue dans les domaines les plus stratégiques pour l'avenir par des années de déclin dans la division et la médiocrité localiste ou le paternalisme étatique.

Et la division normande fut même justifiée par le fait que les Normands avaient pris l'habitude, faute de savoir s'entendre entre eux, de s'asseoir le "cul entre deux chaises", à savoir, une fesse "bas-normande" sur la chaise bretonne à l'Ouest et une fesse "haut-normande" sur la chaise parisienne à l'Est. C'est ainsi qu'entre la fin des années 1960 jusqu'aux années 2000, la Normandie fut vidée de tout contenu stratégique au profit des métropoles régionales voisines, à commencer par Paris avec, néanmoins deux exceptions notables: le nucléaire dont personne ailleurs ne voulait et le plateau scientifique du Nord de Caen autour du GANIL.

Justement, on trouvera avec le pôle TES (pour: Transactions électroniques sécurisées) développé depuis plus de quinze ans à Caen, véritable technopole normande une "pépite" normande qui participe de l'intérêt national et qui est une pièce majeure de l'affirmation d'une intelligence territoriale normande pour reconstruire la souveraineté de notre région.

Sauf qu'à la lecture de la Lettre Eco-Normandie datée du 14 septembre 2018 (n°1590) on apprend que l'Etat veut forcer TES la normande à se marier soit avec un pôle "ligéro-breton" ou un pôle "francilien" car la normande serait trop... petite. La décision pour ce triste mariage de raison devant avoir lieu ce 14 septembre 2018...

ob_de5ae2_64291644

On se souviendra de Tess d'Urberville, la superbe femme libre imaginée par l'écrivain anglais Thomas Hardy et incarnée au cinéma par Nastassia Kinski dans le film de Roman Polanski: la liberté amoureuse finit toujours en tragédie.

Une fois encore, la LIBERTE NORMANDE est sacrifiée dans ce qu'elle peut offrir de plus essentiel pour l'avenir de la France. L'Etat central jacobino-parisien continue de mépriser les compétences et les savoir-faire normands en continuant de penser que les Normands seraient toujours aussi incapables de s'occuper par eux-mêmes de leurs affaires les plus importantes...

Normandie, tu es belle, vive et intelligente mais il te faut un mari parisien ou breton pour qu'il s'occupe de toi, de gré ou de force...

Lire ci-après:

(Lettre Eco-Normandie, n°1590 14 septembre 2018)

LEN n°1590 TES Normand breton ou parisien