22 septembre 2018

S'il ne devait y avoir qu'un SEUL PORT en AVAL de PARIS, ce port ne peut être que... NORMAND!

Edouard Philippe, ci-devant député-maire du Havre, désormais notre Premier ministre, nous inquiète. Sur tous les dossiers majeurs de l'avenir normand, ces sujets où l'intérêt général normand croise l'intérêt national, l'élu Havrais qui s'était réellement jeté à l'eau pour le retour à l'unité normande (en votant pour la réunification en novembre 2014 et en traversant à la nage le bassin du Commerce de sa ville peu après...) semble en retrait: LNPN phasée pour les calendes grecques, refus de la régionalisation portuaire, abandon des... [Lire la suite]