Un livre passionnant à lire de toute urgence: l'enquête historique proposée par l'écrivain et journaliste Jean-Charles STASI sur la tentative de vol et de transport de la tapisserie de Bayeux à Berlin par les Nazis entre 1941 et 1944...

734258462

Sur le site d'Amazon, on trouvera à lire l'incipit de ce livre à lire d'une traite: le prologue proposé par Jean-Charles Stasi revient sur la visite aussi émouvante qu'éprouvante du président Vincent Auriol faite en 1948 dans les ruines de la Normandie dévastée quatre ans plus tôt. Le premier président de la IVeme République s'arrête à Bayeux pour visiter l'un des plus fameux monuments normands qui aura pu échapper, par miracle, de l'enfer nazi: la Telle du Conquest dite "tapisserie de la reine Mathilde ou de Bayeux"...

https://www.amazon.fr/vol-tapisserie-Bayeux-Lincroyable-projet/dp/B07F3PPTB7/ref=asap_bc?ie=UTF8#reader_B07JJCWTCM

Voir aussi cet articulet proposé par Ouest-France:

9fffdf4e01be766c6609cf0616583b11-bayeux-pourquoi-les-nazis-voulaient-voler-la-tapisserie_1

https://www.ouest-france.fr/normandie/bayeux-14400/bayeux-pourquoi-les-nazis-voulaient-voler-la-tapisserie-6031689

Tous les ingrédients du roman d’aventures sont réunis, pourtant, l’histoire est vraie. Dans un livre paru en octobre 2018, Jean-Charles Stasi raconte comment des scientifiques nazis ont tenté de dérober la Tapisserie, pour l’emmener à Berlin.

Entre 1941 et 1944, la Tapisserie de Bayeux a beaucoup voyagé. Mise à l’abri des regards à l’abbaye de Mondaye, elle a été photographiée sous toutes les coutures et analysée par quatre scientifiques allemands. « L’archéologue Herbert Jankuhn dirigeait ces recherches, pour le compte d’Heinrich Himmler », explique Jean-Charles Stasi, l’auteur du Vol de la Tapisserie, l’incroyable projet des Nazis . Ce scientifique de L’ Ahnenerbe (Héritage ancestral), voulait prouver les théories nazies sur la supériorité des Aryens. « Il a sans doute inspiré Steven Spielberg pour concevoir le personnage du méchant dans le premier Indiana Jones . »

De la Sarthe au musée du Louvre

En fouillant dans les archives, l’auteur a découvert tous les ingrédients d’un roman d’aventure. « J’ai voulu rédiger cette histoire comme un thriller, assure le journaliste. Mais tout est vrai. »

Cet ouvrage passionnant raconte l’exil de la Tapisserie dans un château de la Sarthe, jusqu’en juillet 1944 et le projet fou d’Himmler et de plusieurs SS de vouloir l’emmener à Berlin. « C’est finalement l’insurrection de Paris qui va la sauver. À la fin de l’année 1944, elle sera présentée au Louvre… Avant de regagner Bayeux. »


 Après avoir lu d'une traite ce livre d'histoire passionnant, on restera confondu par les pages reproduites ci-dessous: cela concerne l'intérêt idéologique des Nazis pour le régionalisme breton (ça, nous le savions déjà) mais aussi, et ce fut pour nous une découverte, pour le patrimoine historique normand comme héritage des Vikings dans le cadre de l'idéologie "Nordiste" récupérée par des Nazis obsédés par les origines "raciales" du peuple allemand: à méditer pour celles et ceux qui sont fascinés, à juste titre, par l'épopée médiévale des anciens peuples scandinaves qui fondèrent en 911 notre Normandie...

C'est pour retrouver sur la célèbre broderie normande historique du XIe siècle des témoignages culturels nordiques qu'une équipe complète de scientifiques allemands nazis emmenés par l'archéologue médiéviste officier SS Herbert Jankuhn pilier de l'institut de "l'Ahnenerbe" ("Héritage des ancêtres") vint osculter, à partir du 8 juin 1941, sous toutes les coutures la tapisserie de Bayeux alors déménagée à l'abbaye de Mondaye: une expédition scientifique approuvée par... Himmler en personne!

En 1994, la veuve de Jankuhn fit dont à la ville de Bayeux les documents conservés par son mari à la suite de cette étude, notamment les superbes photos agfa couleur destinées à une publication nazie sur la tapisserie de Bayeux qui ne vit jamais le jour.

img20181027_19482887

img20181027_19451052

 

 

img20181027_19552612