31 octobre 2018

Sébastien LECORNU cause dans Paris-Normandie et voudrait nous faire croire qu'on n'est pas en 2021 mais seulement en 2018...

... A la veille du mois de novembre 2018 pour être précis, voire, pour être encore plus précis, à la veille du 17 novembre 2018 date à laquelle la colère des automobilistes Normands qui a lancé sur les réseaux sociaux cette journée nationale de grogne populiste, poujadiste et  fascistoïde de la France d'en bas dite "périphérique" contre la vie chère avec comme symbole la hausse aussi subite que subie de la gabelle sur les carburants au nom d'une transition écologique que les premiers grands et gros responsables du déréglement... [Lire la suite]

30 octobre 2018

METROPOLE de ROUEN 26 octobre 2018: 1ères rencontres POPSU pour la PUCA !!! (On va essayer de vous expliquer...)

"Dessine moi un mouton!" demande le petit prince imaginé par Saint-Exupéry. "Dessine moi plutôt une métropole! et évite les acronymes abscons car je parle encore la langue de Molière et de Corneille" pourra demander le citoyen normand pas encore découragé dans son intérêt pour les affaires publiques et institutionnelles apparemment complexes qui concernent le quotidien et l'avenir de sa région... Tout d'abord "POPSU" signifie: "Plateforme d'observation des projets et stratégies urbaines". PUCA signifie: Plan Urbanisme Construction... [Lire la suite]
30 octobre 2018

Vers une unité du système portuaire Normand?

Dans la dernière édition de la Chronique de Normandie (n°556 29 octobre 2018) Bertrand Tierce a eu la bonne idée de demander à MM. Bouchery, Serry et Loubet, spécialistes de la géographie logistique et portuaire en Normandie leur vision de l'avenir portuaire normand au moment où de grands changements sont à venir de même que de grands défis: Unité portuaire normande, gouvernance portuaire normande, avenir portuaire normand face aux défis du Brexit et de la concurrence des grands ports de l'Europe du Nord, il est clair qu'une part... [Lire la suite]
30 octobre 2018

TERRITOIRES: Emmanuel MACRON tente un "reset" / "risette" face à la colère des élus locaux.

Billet de Florestan Emmanuel MACRON semble avoir senti le vent du boulet passer derrière les oreilles: Jupiter ne saurait gouverner seul ou dumoins il est urgent de moins le montrer, question de corriger de toute urgence une image devenue désastreuse car en sous-mains la haute fonction publique d'Etat veut poursuivre une recentralisation conforme à sa nature... Depuis la veille, notre Sire promène sa triste figure dans les territoires des Marches de l'Est du pays: c'est la raison pour laquelle la météo s'est mise brutalement à... [Lire la suite]
29 octobre 2018

On vient de l'apprendre: un colloque (un de plus?) sur la VALLEE DE LA SEINE et le GRAND PARIS le 3 décembre 2018

Selon nos informations, un énième colloque aura lieu sur l'avenir de l'Axe Seine, ou de la vallée de la Seine ou plutôt sur la projection du Grand Paris sur la vallée de la Seine... normande: l'événement devrait avoir lieu le 3 décembre 2018 mais nous ne savons pas encore où: A Paris ou en Normandie? Dans ce programme encore brumeux, nous avons, cependant, quelques certitudes: Les régions concernées, la Normandie pour l'aval et l'Ile de France pour l'amont devraient enfin avoir voix au chapître: Hervé Morin et Valérie Pécresse... [Lire la suite]
28 octobre 2018

L'ETAT veut interdire tout accès aux îles Saint Marcouf pour ne plus déranger les oiseaux et les... écologistes!

L'Etoile de Normandie vous fait part de l'alerte suivante transmise par nos amis de l'association Dreknor de Carentan: un projet de créer, sur les îles Saint-Marcouf, une réserve naturelle ornithologique totalement fermée à tout être humain n'étant pas ornithologue est en préparation par les services de la DREAL de la préfecture de Normandie. Le problème c'est que les services de l'Etat n'ont qu'une vision ornithologique et naturaliste des deux îles de l'archipel des Saint Marcouf faute de savoir peut-être où elles se trouvent, d'en... [Lire la suite]

27 octobre 2018

CAEN LA MER au péril de l'eau en raison de la pression d'Archimède des PROMOTEURS- BETONNEURS!

La République, au sens romain du mot c'est la "chose" publique dont l'intérêt général doit s'imposer aux intérêts privés fussent-ils plus puissants que la force publique. La question est clairement posée à Caen... place de la République à l'occasion d'un projet immobilier commmercial très controversé imposé par le premier promoteur-bétonneur de la ville et le premier commerçant du centre-ville, à savoir le groupe Sedelka-Europrom (Malek Rezgui) et JEL Diffusion Le Printemps (Laurent Chemla). Le maire de Caen, Monsieur Joël Bruneau a... [Lire la suite]
27 octobre 2018

ROUEN du 25 au 28 octobre 2018: congrès international d'APICULTURE sous la menace du frelon asiatique et des pesticides...

Samedi 27 octobre 2018, le temps d'un colloque international exceptionnel, Rouen est la capitale mondiale des apiculteurs et des abeilles qui, ensemble, ont le bourdon au point de s'inquiéter sérieusement de l'avenir: les populations d'abeilles ont chuté ces 20 dernières années, cela, on le sait désormais de façon scientifique, par la mise sur le marché des pesticides agricoles des sinistres néonicotinoïdes, ces insecticides qui pertubent le système nerveux des insectes considérés comme nuisibles aux cultures mais aussi celui des... [Lire la suite]
27 octobre 2018

COKE EN STOCK sur le port du Havre: une enquête de FRANCE 2 partielle et... partiale!

Jeudi 25 octobre 2018, le magazine d'information de France 2 "complément d'enquête" proposait une plongée pour le moins décapante dans certaines réalités portuaires "de la ville du Premier ministre" (sic), à savoir l'implication de quelques dockers havrais dans la réception  de sacs de cocaïne cachés dans des conteneurs en provenance d'Amérique latine... Pour revoir l'intégralité de ce documentaire: https://www.france.tv/france-2/complement-d-enquete/756171-le-havre-coke-en-stock.html Texte de présentation du documentaire... [Lire la suite]
26 octobre 2018

PRIX des carburants: la rébellion des nouveaux Nus-pieds Normands!

Sur l'antenne matinale de France Culture, il y a quelques semaines, le très médiatique géographe Jacques Lévy qui en tient que pour les métropoles avait traité son confrère Christophe Guilluy d'idéologue du Rassemblement National parce que ce dernier décrit un réel qu'à Paris, ils ne veulent pas voir: Ce réel c'est celui d'une France périphérique populaire qui vit entre ville et campagne et qui sait et sent ce que "dépense contrainte mensuelle" peut signifier. Dans sa première étude sur les revenus réels des catégories sociales... [Lire la suite]