Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
L'ETOILE de NORMANDIE, le webzine de l'unité normande
Visiteurs
Depuis la création 4 676 193
Archives
7 janvier 2019

Marc LIGOT, le logisticien normand qui veut sauver le PORT du HAVRE

L'Etoile de Normandie se fait avec plaisir l'écho de l'article qui suit, paru dans l'édition de ce 7 janvier 2019 de Paris-Normandie puisque cela concerne un ami de notre cause commune normande, Marc Ligot, en l'occurrence, ancien grand patron de la logistique du groupe Carrefour et qui anime "Seine Solutions", un groupe d'experts qui entend proposer des projets et des solutions concrètes pour passer enfin des discours à la réalité lorsqu'on nous rebat les oreilles avec le potentiel d'intérêt national de l'Axe Seine.

L'Axe Seine, enjeu national, est au coeur de la Normandie: il serait plus que temps de laisser les compétences normandes agir après tant d'années d'inertie sinon d'inefficacité de la part d'une haute-fonction publique d'Etat qui se croit toute puissante!

Avec Marc Ligot et ses experts, le temps d'un "laissez-nous faire" normand est possible. A condition que les autorités publiques et privées de la société civile normande soient convaincues qu'il y a des opportunités à saisir... avant qu'il ne soit trop tard!

https://www.paris-normandie.fr/actualites/economie/economie-portuaire--comment-marc-ligot-veut-doubler-les-volumes-traites-dans-le-port-du-havre-MO14380815

Economie portuaire : comment Marc Ligot veut doubler les volumes traités dans le port du Havre

image_content_24681638_20190106170845

Territoire. Invité de l’association Normandie Axe-Seine, Marc Ligot, président de Seine Solutions, livre ses pistes et réflexions pour tenter de doubler la capacité des ports. Entretien.

Quels sont les enjeux autour de l’axe Seine ?

Marc Ligot : « Ils sont importants. Si on raisonne en termes d’emplois, le port du Havre en compte 34 000. Dans les cinq à dix ans à venir, on doit pouvoir doubler ce nombre au Havre. Aujourd’hui, le port du Havre, ce sont 3 millions de conteneurs ; le port d’Anvers, 8 millions et Rotterdam 12 millions. L’activité du port du Havre pourrait être doublée, avec 6 millions de conteneurs. On pourrait doubler le parc logistique, c’est-à-dire deux millions de mètres carrés d’entrepôt ».

Des espaces de logistique, c’est ce qui manque encore au port du Havre ?

« Ce qui manque surtout, ce sont les terrains. La grande difficulté par rapport à Anvers, ce sont les terrains en amodiation. Ça veut dire que les terrains, on les loue. Et donc les investisseurs sont très frileux pour investir dans des entrepôts placés sur un terrain qui ne leur appartient pas ».

Que deviennent les conteneurs arrivés au port du Havre ?

« Quand un porte-conteneurs arrive au Havre, une grande partie du trafic repart vers le port d’Anvers. Et d’Anvers, une autre partie file vers la région parisienne. C’est un vrai problème. Pourquoi n’y a-t-il pas plus de conteneurs débarqués au Havre ? Parce qu’il faut construire des entrepôts logistiques, démarcher tous les importateurs qui préfèrent Anvers. Il y a un vrai travail de lobbying commercial à faire. C’est un enjeu énorme. Il faut s’organiser sur l’ensemble de la vallée de la Seine pour trouver les fonciers et les bords de quai. J’ai un exemple précis : sur le port de Honfleur, où il y a 28 hectares en pleine propriété, et 40 hectares qui appartiennent au port de Rouen, si on déclassait ces 40 hectares, on pourrait construire 300 000 m² d’entrepôts, face au Havre ».

Le canal Seine Nord est-il toujours une source d’inquiétude ?

« À terme, si le canal se fait, le porte-conteneurs ne s’arrêtera plus au Havre mais montera directement à Anvers, avant que la marchandise ne redescende vers Paris par le fleuve. On a cinq à dix ans pour s’organiser, pour avoir les entrepôts. Il faut récupérer les 750 000 conteneurs qui filent vers Anvers ».

Haropa, c’est déjà la réunion des ports du Havre, de Rouen et de Paris. Que pensez-vous d’une fusion ?

« C’est une excellente idée. Ça pose des difficultés par rapport à chaque entité mais ce qu’il faut, c’est un guichet unique. Il faut qu’un client, quand il arrive, n’ait qu’un interlocuteur pour lui proposer les différentes solutions des trois ports ».

Une gouvernance par la Région Normandie est-elle opportune ?

« Ce qui m’intéresse, c’est qu’il y ait un patron pour les trois ports. Que ce soit la Région, ça me va bien, du moment qu’on arrive à six millions de conteneurs pour le port du Havre ».

S’agissant de Rouen, les céréales se portent plutôt bien.

« L’activité des céréales, c’est 30 % de l’activité. Il faut la défendre car il y a du potentiel. Il faut qu’on raisonne sur du foncier là encore. Il faut déclasser les terrains et les mettre à disposition ».

L’entretien sonore intégral avec Marc Ligot est en ligne sur Paris-Normandie.fr (en cliquant sur le lien bleu ci-dessus)


 Commentaire de Florestan:

Marc Ligot a un gros défaut, c'est qu'il est plein de bon sens. Un bon sens 100% normand!

Par exemple, construire 300000 m² d'entrepôts à Honfleur et créer 1500 emplois en démarchant clients et terrains dès ce premier semestre 2019.

On lui souhaite bon courage... Avec tout notre soutien!

Publicité
Publicité
Commentaires
K
J'ajouterai que celle qui fut la deuxième ville de France est bien partie pour être la dernière, google maps a bien su effacer de la carte la Normandie, la basse dépouillée par la Bretagne et la haute par la capitale du monde. Hollande a créé la réunification afin de freiner leur chauvinisme, il ne restera plus qu'à prier que l'Angleterre nous prennes sous leur ails et qu'une armée des Vikings viennent leurs mettre des claques dans leur g......
Répondre
K
J'arrive un peu tard, il y a quand même des vérités dans vos commentaires ! Un bol de céréales à vie bien vu Marommix. Alors les bas Normands ou bien le Havre ne sont pas contre Rouen et ne l’affaiblisse pas. C'est Rouen qui doit sa tournée vers Caen et le Havre parce que l’Île de France met des coups de couteau dans le dos des Rouennais, cette métropole ne bénéficie pas du même traitement que les autres métropoles régionales de France et oui il n'y aura pas de LNPN vous avez les yeux ouverts ! Le contournement est au point mort bien vu aussi. Nous avons sur notre terrain des Parisiens et Bretons ( domaine écologique, maires, députés, associations ect...) qui travail à faire crever la haute Normandie tant que l'Île de France ne l'aura pas annexait, sachez qu'il est insupportable pour un Parisien qu'un autre ville qu'elle ce situant sur la Seine puisse se développer, l'Insee jusqu'à mentir sur le nombre d'habitants en Normandie alors que des études prouvent que Rouen est la ville de France où on aménage le plus dû à sa proximité à la région parisienne. Le canal Seine nord est aussi une catastrophe écologique et va flinguer Rouen Le Havre et Caen, tout ça est voulu tout comme le contournement qui ne verra probablement pas le jour alors qu'on lance un gco les doigts dans le nez. Bien cordialement prenez soin.
Répondre
B
Tout ces commentaires nous ramène à la sempiternelle guerre de tranchée entre rouennais, caennais et havrais. Du mépris, de la rancœur, au mieux de l'ignorance... Rien n'a changé, les normands réunifiés ou pas restent les mêmes. De plus, certains ici mélange politique et intérêts normand. Basse ou Haute, Caen ou Rouen, notre région est à la traine, demandons nous pourquoi. Pas prêt de rattraper notre retard..
Répondre
N
Pauvre Kathim, j'ai voté Morin . Et vous vous permettez de juger les gens en fonction de leur pseudo, cela en dit long de votre sectarisme. <br /> <br /> Et profitez bien de Morin, vu le mécontentement des seinomarins , la réunion publique de Rouen en témoigne, (et d'ailleurs on entend plus parler de celle de Dieppe?!? Cela lui a servi de leçon??) 4000 voix c'est très très peu, et contexte politique lui est très défavorable. Il n'ira sans doute pas au second tour ou il sera obligé de se retirer. Regardez l'etat de la droite. Le Fn , Macron et France insoumise vont se partager plus de 60% des voix .... Que va t'il lui rester ? sachant que la gauche prépare une liste puissante , société civile, grands acteurs économiques, ... ajouter à ça une gauche Havraise qui devrait retrouver des couleurs grâce au maire actuel qui ne fait pas le taff.....tout comme Morin. <br /> <br /> La preuve de ce j'avance, malgré les gilets jaunes, aucun des partis conventionnels ne refait surface, pire , Macron serait réélu plus facilement.<br /> <br /> La plupart d'entre vous ne voit pas que les gilets jaunes sont le résultat de près de 50 ans d'inaction et de mensonge . Morin et toute sa clic en fait parti. Le clientélisme et la trahison sont roi<br /> <br /> N'avez vous donc pas vu que la Seine maritime à fait gagner près de 100 000 voix au FN entre l'élection de Morin et celle de Macron. <br /> <br /> Et vous me parlez de réussite ferroviaire? De la dette que Morin a racheté? Le contournement Est est encore très loin. La gare de Rouen également. On ne parle pas des secteurs du Tréport d'Aumale. La vallée de la Bresle est touchée par un déclin économique sans fin .... Que fait la région, l'Adn .... Pour ce secteur en perdition. Quand Morin va t'il s'y intéresser?<br /> <br /> Ou est le chômage de masse en Normandie?, la misère sociale?, le déclin industriel. <br /> <br /> Il est clair que Morin, de Caen est loin de tout ça, le Calvados va mieux. Mais c'est dans ce département que Morin concentre les efforts de la région. <br /> <br /> Les sites pour les JO y sont principalement situés,(pendant que la région ferme le centre sportif de Yerville) , la grande débarque idem, les entreprises convoités pour valoriser l'export, le forum pour la paix avec feux d'artifice et concert , la fête de la musique dans le parc de l'abbaye, la coquille vide de l'ADN à Rouen, ses interventions auprès des structures consulaires, associatives ou professionnelles pour centraliser à Caen.. comme anticentralisateur c'est pas mal!!! <br /> <br /> <br /> <br /> Et tout ça sans s'intéresser à part des blabla a l'axe Seine. Il est très Urgent qu'il change ses positions.... Macron est toujours sur la brèche pour le grand Paris, et pas que lui , parlez en à Sanchez qui tient des relations très étroites avec Grumbach... Et Attali qui fait de nouveau une conférence a Rouen sur ce sujet juste avant les fêtes....<br /> <br /> Que fait Morin ? Et Desailly , et Gueguot ....
Répondre
N
Bravo Marommix de mettre le doigt là où ça fait mal à tous ces anti Rouennais qui vont nous ressortir tous leurs arguments bas Normands. pourvu que l'on fasse couler le port Rouennais. <br /> <br /> Et au final, on entend pas beaucoup ce fameux Morin qui devrait s'impliquer sans compter dans la recherche et l'aménagement de foncier.... Ça c'est à la région de faire. Après son échec ferroviaire, le contournement Est qui est au point mort, va t'il mobiliser ses services , ses multiples agences pour nous remettre dans la course?
Répondre
Publicité
L'ETOILE de NORMANDIE, le webzine de l'unité normande
  • Le webzine des Normands pour contribuer à la renaissance concrète de la Normandie après la fin, au 1er janvier 2016, d'une division administrative funeste décidée par l'Etat central jacobin en 1956, sans l'avis de nos concitoyens!
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Derniers commentaires
L'ETOILE de NORMANDIE, le webzine de l'unité normande
Publicité