Le retour à une seule académie normande (donc caennaise) à la rentrée scolaire de septembre 2019 se prépare activement: Hervé Morin et le recteur Rolland s'entendent parfaitement pour faire de la Normandie la région expérimentale idéale qu'elle peut être contrairement aux autres qui sont artificielles et trop grandes...

normandie-guillaume-dday-gazette-atomique-1

Parmi les urgences héritées du lourd passif de la division normande, on trouvera la sous qualification chronique des jeunes normands, leur relatif manque d'ambition et la difficulté pour les entreprises d'une économie régionale normande en pleine renaissance de trouver des jeunes formés qui correspondent à leurs attentes.

Puisque l'Etat central de M. Macron et de Mme. Pénicaud ont subtilisé aux régions le levier de l'apprentissage pour le placer dans un nouveau machin centralisé national baptisé "France compétences", le conseil régional s'active sur tous les autres possibilités pour construire une grande politique régionale de la jeunesse normande. Et dans cette vaste friche bocagère qu'est devenue la jeunesse normande où, comme dans le domaine de la culture, avait été prise la mauvaise habitude de bouiner dans son coin ses petites affaires, les besoins et les enjeux sont immenses: il y a désormais un pilote normand dans l'avion qui doit envoler la jeunesse normande vers son avenir... Mais encore faut-il qu'il y ait un... avion qui puisse décoller!

Parmi les leviers sur lesquels il y a urgence à agir, il y a celui de l'orientation de la jeunesse dans son parcours de formation. Pour le dire plus abruptement: face aux services de l'Etat qui font ce qu'ils peuvent avec les moyens qu'ils ont (le réseau des C.I.O) faut il laisser un groupe privé de médias basé à Rennes faire le boulot d'informer nos jeunes (notamment dans l'ex-Basse-Normandie) sur les opportunités de se former en Normandie?

Il y a aussi une autre urgence:

Celle de faire connaître par tous les moyens possibles (notamment avec les supports numériques actuels) une Normandie que nos jeunes lycéens normands ne connaissent pas quand ils ne la méprisent pas faute d'une image qui n'a pas été assez modernisée ou renouvelée auprès d'eux. C'est, semble-t-il, l'un des objectifs poursuivis par la prochaine fête de l'Excellence normande qui sera organisée à Caen en avril prochain.


 https://normandyfrenchtech.fr/ami-feno-participez-a-la-fete-de-lexcellence-normande/

AMI FÊNO : Participez à la Fête de l’Excellence Normande !

Du 11 au 14 avril prochain aura lieu à Caen la Fête de l’Excellence Normande organisée par la Région Normandie. L’ambition de ce grand événement qui se veut récurrent est de valoriser le savoir-faire du territoire et de fédérer les normands autour de leur identité.

« Talents, produits emblématiques, lieux merveilleux, personnalités incroyables, événements marquants, secteurs en pointe, constituent un « made in Normandie » à découvrir lors de ce grand événement annuel et tournant. »

Le Pôle TES vous donne l’opportunité d’être au cœur de l’événement en proposant des produits ou des services qui seront utilisés lors de l’événement, pour en faire sa promotion et pour l’animation sur place : réalité virtuelle, réalité augmentée, robot, assistant vocal, écran tactile, application, jeu…
A la clé de cet AMI, la possibilité de montrer vos compétences et vos produits en conditions réelles lors d’un événement majeur en Normandie.

► La FÊNO

  • Quoi ? La Fête de l’Excellence Normande est un événement organisé par la Région Normandie et dont l’ambition est d’exposer au grand public toutes les compétences présentes en Région.
  • Quand ? Du Jeudi 11 au Dimanche 14 avril 2019
    – Jeudi 11 avril : soirée de lancement / inauguration – fermée au public
    – Vendredi 12 avril : 10h – 21h
    – Samedi 13 avril : 10h – minuit (soirée événement)
    – Dimanche 14 avril : 10h – 18h
  • Où ? Parc des expositions à Caen
  • Combien ? Entrée libre. 100 000 personnes attendues / 600 structures invitées
  • Comment ? Huit espaces pluri-thématiques regrouperont exposants et animations.
    – Cœurs battants. Thèmes : évasion, innovation, culture, festivals, librairie, tourisme
    – L’eau à la bouche. Thèmes : agroalimentaire et en son centre, un espace de restauration
    – Deux mains. Thèmes : innovation, travail manuel, produits transformés.
    – A toutes jambes. Thèmes : déplacements, mouvement, énergie
    – Grains de beauté. Thèmes : Territoires, monde agricole, littoral, ferme de races normandes
    – Plein les yeux : une scène pour accueillir démonstrations sportives, concerts, animations d’ampleur proposées par les exposants
    – Boutique éphémère
    – La FÊNO galerie : une exposition sur les Normands qui ont marqué l’histoire, passée et présente

► Les projets attendus
L’objectif de cet AMI est d’identifier des produits ou services numérique innovants pouvant être utilisé dans le cadre de l’organisation et de la promotion du salon (connexion, application, assistance vocal, jeu…) ou dans le cadre de son animation (robot, réalité virtuelle, réalité augmentée…).
L’outil numérique doit être innovant et s’inscrire dans l’ambition et les thématiques choisies.

► Les Modalités de cet AMI :
Date de limite de dépôt des candidatures : le 25 janvier 2019
Les prochaines étapes
– Réponse du Pôle TES le 01 février 2019
– Mise en relation avec la Région Normandie le 8 février 2019
– Accompagnement du Pôle TES au déploiement et au suivi de la solution

Cet AMI a pour objectif d’identifier des solutions susceptibles de s’inscrire dans le cadre de la Fête de l’excellence Normande. La sélection sera faite par la Région Normandie.
Les réponses à cet AMI resteront confidentielles et ne seront communiqués que dans le cadre de l’expertise des réponses.

► Contacts : Clarisse Batho 

Date de clôture : le 25 janvier 2019


 Nous avons plaidé récemment auprès des services compétents de la région qu'une information complète sur la Normandie (patrimoine géographique, historique, culturel et potentiel professionnel, économique, industriel, technologique et scientifique) soit distribuée sous une forme numérique à tous les jeunes Normands entrant en classe de seconde et qu'un beau livre sur la Normandie soit offert aux bacheliers normands ayant obtenu une mention. L'idée a été bien accueillie. Nous attendons des nouvelles.

Lire cet extrait de la Chronique de Normandie (n°565 datée du 14 janvier 2019):

img20190118_12172928


 Commentaire de Florestan:

La création d'une agence régionale normande de l'orientation est une bonne idée pour que les jeunes Normands soient enfin informés sur les offres et opportunités normandes en matière de formation qui sont, trop souvent, méconnues ou pire, mises de côté par certains professionnels de l'Education Nationale pour des raisons idéologiques.

Cependant, on ne partagera pas, comme nous l'avons déjà eu l'occasion de le dire ici, la volonté du président de région de pousser à une fusion des trois universités normandes en une seule à l'occasion du lancement d'un "établissement expérimental" commun aux trois universités normandes en septembre 2019: le fédéralisme normand est préconisé pour les ports, les aéroports et la "capitale" ou la "métropole" normande, pour quelle raison les universités normandes feraient-elles exception?

Il ne faut pas confondre unité et fusion au risque de la confusion!

couverture