On nous annonce un match inutile.

Franchement nul car ce n'est vraiment pas le moment de se tirer une balle dans le pied contre son camp. Car ce camp c'est aussi le nôtre... C'est celui des Girondins de Normandie en faveur d'une démocratie locale plus directe plus soucieuse des besoins des citoyens et de leurs territoires face à l'arrogance d'un état central jacobino-parisien en phase terminale. Jean-Léonce DUPONT, président du conseil départemental du Calvados et Hervé MORIN président de la Normandie peuvent être totalement d'accord sur ce point.

Mais il y a des divergences qu'il faut, cependant, entendre notamment lorsque le président du Calvados s'interroge sur certains effets pervers de la loi NOTRe s'il n'y a pas une authentique collégialité des collectivités territoriales à l'échelle régionale:

L'idéal girondin est un idéal collectif où les membres constituant le corps importent tous à condition que chaque membre reste dans son rôle et respecte le rôle des autres membres. Un chef tout seul ne sert à rien... Pour être complet sur cette vieille histoire, on rappellera qu'elle nous fut racontée pour la première fois par Saint Paul dans sa première lettre à l'église de Corinthe qui s'interrogeait quant à savoir qui devait être le... chef! 

Jean-Léonce...

jean-leonce-dupont_5756275

VS... Hervé?

Franchement, vous n'y pensez pas!

118858111

A lire dans la dernière livraison de la Chronique de Normandie (n°567 datée du 28 janvier 2019) éditée par Bertrand Tierce:

Dupont 1

Dupont 2

Voir aussi, l'annonce par la Chronique de Normandie déjà ici faite (voir un billet précédent) des Assises des libertés locales qui ont lieu à Caen le 30 janvier 2019 au cinéma des Rives-de-l'Orne):

On espère que les intempéries météorologiques annoncées ne s'ajouteront pas aux intempéries politiques pour allonger la liste des absents...

assises libertés locales


 

Commentaire de Florestan:

On invitera fermement Monsieur Jean-Léonce Dupont à ne pas confondre l'idéal girondin avec un localisme départementaliste et Monsieur Hervé Morin à ne pas confondre l'idéal girondin avec un jacobinisme régional.

Nous avons la chance, sinon le luxe avec la Normandie, seule vraie région-province de France, d'avoir la possibilité d'échapper à ces deux écueils afin de faire de la seule région à taille humaine de France LE laboratoire territorial des alternatives politiques et démocratiques qui manque si cruellement à notre République!

Au travail Messieurs!