Dans mon billet du 24 janvier dernier, nous reprenions l’extrait d’article de Paris-Normandie concernant le trafic maritime de conteneurs d’Haropa et son commentaire :

… « Côté trafic conteneurs et pour la seconde année consécutive, Haropa confirme sa progression avec un trafic de 28,5 millions de tonnes atteignant les 3 millions de conteneurs EVP (Equivalent Vingt Pieds). Dans le classement des ports nord-européens, Haropa conforte ainsi sa cinquième place sur ce trafic avec une part de marché de 6,5 %. » …

Commentaire :

     Contentons-nous de revenir sur l’année 2017 :

Trafic maritime de conteneurs ; Le Havre : 2,858 MEVP

                                                          Rouen : 0,087 MEVP

                                                         TOTAL : 2,945 MEVP

     Haropa a pratiqué l’arrondi par excès en 2017 ; ne pratique-t-il pas l’excès d’emploi de l’arrondi en 2018 afin de pouvoir déclarer 3 millions d’EVP pour la seconde année consécutive ?

     Concernant la cinquième place occupée par Le Havre sur le trafic conteneurs derrière Rotterdam, Anvers, Hambourg, et Bremerhaven, quelques précisions s’imposent :

  • Il s’agit d’un classement des ports nord-européens continentaux ; en 2017, Felixstowe, au Royaume-Uni, s’intercalait entre Bremerhaven et Le Havre, et Southampton, également au Royaume-Uni, se positionnait immédiatement derrière…
  •  Dans le classement des ports nord-européens continentaux, le 6ème est Saint-Pétersbourg (1,92 MEVP en 2017) et le 7ème est Gdansk (1,58 MEVP en 2017)

     C’est d’autant plus facile pour Haropa d’affirmer : « Haropa conforte ainsi sa cinquième place sur ce trafic avec une part de marché de 6,5 %. »

     Après avoir tenté vainement d’obtenir des statistiques mensuelles de trafic maritime du Grand Port Maritime du Havre, notamment relatives au trafic maritime de conteneurs, auprès des trois interlocuteurs figurant sur le site de Port Center, je me suis résigné, ces derniers jours, à solliciter le responsable des statistiques maritimes au Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, qui gère ces données...

     En deux jours, j’ai reçu un fichier Excel répertoriant le trafic maritime des ports français de 2014 à septembre 2018 comportant le détail par nature de trafic… Merci à la fonction publique d’Etat, cette fois-ci…

     A partir des éléments reçus, j’ai pu réaliser le document suivant :

     D’où il ressort que, même avec l’appoint de trafic maritime de conteneurs du grand port fluvio-maritime de Rouen, le Grand Port Maritime du Havre n’a pas réalisé un trafic maritime de 3 millions d’EVP en 2017, et qu’il ne le réalisera probablement pas non plus en 2018 !

Bonjour l'imposture !