Dans la version papier de l'hebdomadaire Le Marin du 31 janvier 2019, parmi d'autres articles concernant certains ports normands, celui-ci :

     En ce qui concerne les conséquences envisageables pour le port de Cherbourg, pas trop d'inquiétude en matière de trafic de fret avec l'Irlande.

     En revanche, pour le GPM du Havre... Et ce ne sont pas les propos lénifiants habituels du directeur du GPMH qui suffisent à nous rassurer...