Le vent du nord agite les pages de la version papier de l'hebdomadaire Le Marin du 31 janvier 2019 :

     Et un frisson parcourt l'échine du havrais attentif au sort du GPMH que je suis...

" Bientôt, le quai du terminal des Flandres du grand port maritime de Dunkerque frôlera les 1,8 km. " Il n'y a pas beaucoup de ports européens qui ont ces caractéristiques. C'est un signal fort envoyé aux compagnies ", se félicite Stéphane Raison, président du directoire de Dunkerque port. ... "

" Un sacré coup de pouce pour le trafic conteneurs. "

     En effet, il est de plus en plus évident que la gouvernance portuaire de Dunkerque a l'intention de conquérir une part de marché significative sur le trafic de conteneurs des ports de la Rangée Nord de l'Europe.

     Question : aux dépens de quel(s) port(s) ? Tout porte à croire que ça risque d'être plutôt aux dépens du GPM du Havre (sans ou avec le canal Seine-Nord) qui a du mal à faire dépasser le seuil des 3 millions d'EVP à son trafic de conteneurs, que des ports belges et néerlandais qui savent bien comment défendre les leurs...

     La communauté portuaire de Dunkerque est tellement confiante qu'on peut lire, dans un autre article du Marin du même jour sous le titre " Grands ports cherchent directeurs " la conclusion suivante : " ... Stéphane Raison a lui manifesté son intention de continuer à diriger Dunkerque. "