Quel est, actuellement, le pire site touristique à visiter dans le Monde?

13-800x933

boutique-de-souvenirs-vendant-des-cartes-postales-des-excursions-et-souvenirs-avec-les-touristes-a-la-recherche-a-lecran-place-du-marche-cracovie-la-pologne-bew0bn

13639187

01

Pour évoquer les 3ème Assises de la Normandie organisées par Ouest-France qui auront lieu à Caen au Mémorial le jeudi 28 février 2019 sur le thème sensible et essentiel pour l'identité contemporaine de notre région du "tourisme de la mémoire" lié aux sites militaires du débarquement de juin 1944, nous avons délibérément ouvert notre propos en montant directement au "point Godwin" de la discussion pour que les choses soient claires:

Nous n'aimons vraiment pas mais vraiment pas du tout cet oxymore: "tourisme de la mémoire" qui sent l'exploitation mercantile d'un filon qui risque de s'épuiser avec la mort du dernier vétéran des plages du Débarquement.

On sait que cette question morale fondamentale est au coeur du débat, notamment dans le processus de classement au patrimoine mondial de l'Humanité des sites des plages du Débarquement. Plus que le risque de pollution esthétique au large des côtes par un hypothétique projet de champ d'éoliennes marines, l'UNESCO a quelques scrupules à inscrire pour la première fois sur sa célèbre liste un site militaire et sa mémoire qui pourrait être exploitée à des fins strictement commerciales: les détrousseurs de cadavres rôdent longtemps sur les champs de bataille.

C'est une question fondamentale pour nous autres Normands que de réussir à éviter que le "tourisme de la Mémoire" ne soit pas qu'un... tourisme.

5512170924170126

basilique-ste-therese-Lisie

3f36ed5ac64d5d427234ab1e6f98d6a9-une-boutique-le-slip-francais-au-mont-saint-michel

C'est la raison pour laquelle nous préférons parler non pas de "tourisme de la Mémoire" mais plutôt de "pélerinage laïc" à placer en Normandie aux côtés de celui de Lisieux sur les traces de la vie de Sainte Thérèse ou de celui du Mont- Saint- Michel qui offrent aux visiteurs et randonneurs l'occasion de transcender dans leur spiritualité personnelle un effort physique, une curiosité pittoresque...

Pour éviter la dégradation de la Mémoire du débarquement de 1944 dans un simple tourisme de masse consumériste il faut impérativement veiller à un strict respect esthétique et éthique des lieux pour ne pas congédier le recueillement, la méditation voire la piété. C'est essentiel.

L'autre priorité est de proposer un but qualitatif à ce pélerinage laïc: la pédagogie, la réflexion politique, scientifique et philosophique, l'engagement éthique mais aussi les spiritualités qu'elles soient religieuses ou non doivent être convoqués à l'occasion de cérémonies, d'événements associant largement le public. C'est le rôle notamment assigné au Mémorial de Caen depuis sa création en 1986 et cela semble être la voie poursuivie par la région avec la création du forum mondial pour la Paix de Caen.

Les activités commerciales générées par tout pélerinage se doivent de rester à leur place à savoir: la dernière et en se faisant discrètes puisqu'elles ne sont en rien la cause de la venue de tant de personnes humaines sur le sol de notre histoire.

Il est impératif que la conséquence commerciale et lucrative qui a pour elle la force de son évidence pour convaincre tous les imbéciles qui ont oublié l'existence de l'âme humaine ne se substitue pas de façon pernicieuse et rampante à une cause que l'on n'oserait plus définir que l'on ne saurait plus assumer sous prétexte de ne pas imposer à des individus libres mais désafiliés une autorité institutionnelle, morale et publique qui oserait encore donner un sens à notre bien commun ou notre vie collective...

Maintenir cette exigence de qualité "humaniste" sans compromission autour des sites du débarquement de Normandie est la seule solution pour que nous ne perdions pas collectivement notre âme lorsque les derniers témoins de l'événement le plus important de l'histoire de notre Normandie millénaire nous auront définitivement quittés...

Pour mémoire, la tragédie mondiale et normande de 1944 signifie pour nous:

1) le martyre des Normands pour le retour de la Liberté et de la Paix en Europe

2) le combat des résistants Normands pour le rétablissement de la souveraineté de la République française en France

En conséquence, pour garantir la pérénité et la qualité du pélerinage laïc normand autour de la Mémoire de l'été 1944, l'Etoile de Normandie demande que la journée du 6 juin soit désormais un jour férié sur le territoire des cinq départements normands.

https://www.mesopinions.com/petition/social/6-juin-soit-jour-ferie/44273


 Pour prendre connaissance du programme de ces 3ème Assises de la Normandie-Ouest France consacrées à l'avenir du tourisme de la Mémoire:

https://evenements.ouest-france.fr/assisesdelanormandie/programme-edition-2019/