On a remarqué que depuis le 17 novembre dernier et le port ostentatoire du gilet jaune sur la voie publique, Monsieur Macron a d'autres chats à fouetter que nos léopards normands...

Alors que les collectivités territoriales normandes se préparent depuis plusieurs semaines pour ce qui sera probablement le dernier grand anniversaire du débarquement du 6 juin 1944 avec des vétérans encore vivants, on attend toujours que l'Elysée veuille bien nous dire où se déroulera la cérémonie officielle internationale le 6 juin 2019.

illustration-de-drapeau-de-point-d-interrogation-53559756

L'incertitude est totale:

Donald Trump osera-t-il enfin venir et s'il vient, saura-t-il se tenir tranquille?

Emmanuel Macron continuera-t-il à faire la mauvaise goule à Hervé Morin (qui le lui rend bien) sachant que ce dernier organisera avec les services de la région la seconde édition du forum international de Caen sur la Paix dont la première édition, organisée en juin 2018 et qui fut plutôt réussie, n'avait pas eu l'heur de plaire à l'Elysée qui y avait vu une impardonnable incursion normande dans le domaine réservé d'un président de la République tenant à faire son sommet mondial sur la Paix de Paris à l'occasion du 100ème anniversaire de l'armistice de la Première guerre mondiale: c'était le 11 novembre 1918... Pas de chance pour Monsieur Macron, une semaine après, commençait l'hiver des Gilets Jaunes...


 

Lire l'article suivant:

https://actu.fr/societe/bientot-trois-mois-75e-d-day-lieu-ceremonie-internationale-toujours-pas-connu_21573592.html

À bientôt trois mois du 75e D-Day, le lieu de la cérémonie internationale n’est toujours pas connu

À trois mois du 75e anniversaire du Débarquement, le lieu de la cérémonie internationale n'a toujours pas été communiqué par l'Élysée. Les organisateurs normands s'inquiètent.

Alors que la Normandie s’apprête à célébrer le 75e anniversaire du Débarquement le 6 juin 2019, dans un peu plus de trois mois, le lieu de la cérémonie internationale n’a toujours pas été communiqué par l’Élysée !

L’événement est pourtant important car il s’agira sans doute du dernier anniversaire de cet envergure susceptible d’accueillir des vétérans. Mais alors que se passe-t-il ?

Lire aussi : CARTE INTERACTIVE. Revivez les premières heures du Débarquement de Normandie, le 6 juin 1944

Tous les ans, c’est le comité du Débarquement de Normandie qui organise les cérémonies internationales, « mais pour les cérémonies quinquennales et décennales, c’est l’Élysée qui décide », souligne Jean-Marc Lefranc, le président du comité du Débarquement de Normandie. Avant d’ajouter :

Franchement, je ne sais pas ce qu’il se passe. On nous avait dit que comme c’était la fin des célébrations du centenaire de la Grande guerre, il fallait attendre un peu… Mais tout ça s’est terminé le 11 novembre 2018, il serait temps d’annoncer le lieu !

Le lieu de la cérémonie du 70e connu un an à l’avance

Pour le 70e anniversaire, la grande cérémonie internationale s’était tenue sur la plage de Ouistreham avec la présence d’une vingtaine de chefs d’états, dont Barack Obama, Angela Merkel, Vladimir Poutine, la reine du Royaume-Uni Elisabeth II… « Nous avions eu connaissance du lieu un an à l’avance, c’était quand même plus pratique pour l’organisation », souffle Jean-Marc Lefranc.

Les organisateurs des cérémonies et des animations n’ont cependant pas attendu le lieu de la cérémonie officielle pour mettre en place des événements.

Lire aussi : La cérémonie internationale à Ouistreham en images

Chaque commune a déjà prévu sa commémoration. « Mais je leur ai dit de faire attention, de ne pas prévoir de choses le jeudi 6 juin dans l’après-midi, assure le président du comité du Débarquement. Car si la cérémonie internationale se tient en même temps que la leur, ils peuvent tout annuler. »

Les offices de tourisme, qui sont actuellement en pleine promotion du 75e anniversaire du Débarquement, ont eux aussi déjà organisé et calé le D-Day festival, qui se déroulera du 25 mai au 16 juin.

« On se sent laissé pour compte »

« Tout le monde nous demande où se passera la cérémonie internationale, Du coup, on se sent un peu démuni face aux gens et il y a de l’incompréhension », assure Florence Nikolic, chargée de promotion à l’office de tourisme de Caen-la-Mer. Avant d’ajouter :

Heureusement, le D-Day festival est une bonne réponse à leur apporter. Car bien souvent, ils sont plus intéressés par des reconstitutions historiques, des concerts… que par la cérémonie internationale, à laquelle ils ne pourront pas participer.

Mais cette cérémonie, c’est un symbole. « Et les gens adorent savoir quelle personnalité, quel chef d’état sera présent », appuie Florence Nikolic. Pour la professionnelle du tourisme, « c’est vraiment dommage, car c’est le dernier grand anniversaire avec les vétérans qui ont tous aujourd’hui plus de 90 ans… Franchement, on se sent laissé pour compte. »

Florence Nikolic espère avoir quelques éléments de réponses lors des Assises de la Normandie, organisées par Ouest-France, jeudi 28 février 2019, au Mémorial de Caen, sur le thème « Après le 75e anniversaire du D-Day : tourisme de mémoire, et demain ? ». « Peut-être qu’ils attendent cet événement pour nous l’annoncer… »

Lire aussi : Assises de la Normandie : après la disparition des vétérans, que deviendra le tourisme de mémoire ?

Les logements complets

La non connaissance du lieu de la cérémonie officielle ne semble cependant pas freiner l’attraction pour le 75e anniversaire. « Quasiment tous les logements sont déjà réservés sur les cinq secteurs, que ce soit près de Sword beach, Utah beach, Omaha beach, Juno beach ou encore Gold beach », assure Jean-Marc Lefranc. « Il reste encore quelques logements dans les terres mais c’est tout », souligne Florence Nikolic.

Par ailleurs, cela peut poser des problèmes d’organisation pour assurer la sécurité de la future cérémonie officielle. À titre d’exemple, pour le 70e, 6 500 gendarmes avaient été mobilisés pour assurer la sécurité. « Si tous les logements sont pris, où vont-ils loger ces gendarmes ? Dans l’Orne ? Comment va-t-on faire ? », se demande une source judiciaire à la gendarmerie du Calvados.

Lire aussi : La Normandie pourra-t-elle toujours surfer sur le tourisme de mémoire ?

La cérémonie aura lieu dans le Calvados

Du côté de la préfecture du Calvados, on ne s’affole pas. Le représentant de l’État rappelle que pour le 65e anniversaire, le lieu de la cérémonie officielle n’avait été dévoilé qu’un mois avant le jour J. « Nous sommes dans l’attente, comme tout le monde, souligne la préfecture du Calvados. Mais comme d’habitude, on s’adaptera. On a de l’expérience dans le domaine. »

La seule chose qui est actée, c’est que « la cérémonie se déroulera dans le Calvados, le 6 juin 2019 », assure la préfecture. Pour le reste, personne ne sait rien. Même à l’Élysée, on botte en touche : « Il est urgent d’attendre », nous souffle-t-on au service presse. Affaire à suivre.