Poser la question c'est y répondre... L'Etoile de Normandie voudrait saluer le courage des gardiens de prison qui sont au bout du bout d'une chaîne judiciaire maltraitée d'une République française qui consacre financièrement à son ministère très régalien de la Justice qui était autrefois le coeur même du pouvoir d'un roi de France, 25% de moins par rapport à la moyenne des pays européens. Un gardien de prison qui commence son métier sera payé environ 20000€ par an tandis qu'un ministre le sera au-delà de 100000€, 150000€ pour le chef de l'Etat (depuis l'écrêtement du salaire du président de la République voulu par François Hollande), 350000€ pour le directeur du Trésor à Bercy voire... près de 600000€ annuels pour cette sinécure consistant à être gouverneur de la Banque de France et qui est le traitement le plus relevé de toute la République: tout un symbole!

Et c'est ainsi que François Villeroy de Galhau gagne annuellement trente fois plus que l'un des gardiens de prison violemment agressés par un fauve islamiste voulant venger la mort de son congénaire responsable de l'attentat terroriste de Strasbourg dans la prison pourtant ultra-sécurisée de Condé-sur-Sarthe près d'Alençon dans l'Orne. La République dispose de quelques moyens financiers semble-t-il: il serait bon qu'ils soient redéployés assez vite car il est probable qu'il ne sera bientôt plus possible de recruter un seul gardien de prison en France... faute de candidats!

Lire ceci:

https://www.lemonde.fr/societe/article/2018/01/15/les-surveillants-penitentiaires-inquiets-face-a-un-nombre-grandissant-de-detenus-radicalises_5242155_3224.html

tapis

La prison à la française où l'art devenu dangereux de cacher toutes les horreurs sociales sous le tapis carcéral en dépensant le minimum possible: ne surtout pas jeter l'argent du contribuable par les barreaux de la fenêtre comme dirait ici-même Marommix... En attendant, c'est bel et bien sur ce miteux tapis carcéral que se développe le poison de l'islamisme radical...

https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/03/06/prison-de-conde-sur-sarthe-ce-que-l-on-sait-des-deux-assaillants_5431871_3224.html

En conséquence, l'Etoile de Normandie affiche sa solidarité avec les personnels de la prison de Condé-sur-Sarthe et leurs familles et soutient naturellement le mouvement social de colère des gardiens de prison qui sont aussi au bout du bout d'une chaîne judiciaire et répressive qui ne se donne aucun moyen sérieux ou honnête pour éviter une explosion générale dans les géôles de la République...

https://www.europe1.fr/societe/agression-a-la-prison-de-conde-sur-sarthe-des-surveillants-bloquent-lentree-de-plusieurs-etablissements-3868799

gardiensdeprison


 Commentaire de Florestan:

Notons aussi pour le symbole que cette tragique actualité se déroule dans la prison modèle ultra-sécurisée de Condé-sur-Sarthe, établissement voulue et créé à l'initiative de Joaquim Pueyo ancien député-maire socialiste d'Alençon lui-même ancien directeur de la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis...

Lire ci-après, l'intervention de Joaquim Pueyo qui est encore député socialiste de l'Orne:

https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/agression-dans-une-prison-de-l-orne/surveillants-agresses-a-la-prison-de-conde-sur-sarthe-on-a-un-probleme-de-securite-pour-les-visiteurs-estime-un-depute-socialiste-de-l-orne_3219669.html

Droit de suite...

En feuilletant à nouveau le numéro de décembre 2018 de Normandie Magazine, nous sommes tombés sur ça:

condesursarthe

On craint d'avoir à dire que l'on sait aujourd'hui que ça ne fonctionne pas...