Billet de Florestan

Mais qu'ont-ils tous ceux qui sont "en Marche" au gouvernement, en ce moment, à venir piétiner la Normandie de... Monsieur Morin, à commencer par le président de la République lui-même?

Depuis le lancement du "grand débat" par les sept heures de spectacle en bras de chemise d'Emmanuel Macron dans un gymnase du Roumois, voire même avant cela, c'est un véritable défilé de ministres ou de sous-ministres en Normandie et plus particulièrement dans le département de l'Eure autrefois présidé par un certain Sébastien Lecornu.

Sébastien Lecornu, en effet, à la suite d'Edouard Philippe ci-devant député-maire LR du Havre ou de Bruno Lemaire ci-devant député LR de l'Eure disant pis-que-pendre d'un certain candidat Macron au début de la campagne des présidentielles de 2017 (rappel pour ceux qui auraient la mémoire trop courte), a rejoint la majorité présidentielle macroniste en laissant ses anciens petits camarades de la droite LR en plan: depuis, la situation politique de la droite normande notamment dans les départements de l'Eure et de la Seine-Maritime est devenue plutôt compliquée... Guy Lefrand, le maire LR d'Evreux qui reste fidèle à la définition du mot "loyauté" que l'on trouve encore dans le dictionnaire, en sait quelque chose!

La carpette normande voit donc défiler une noria de ministres au point que l'on pourrait considérer que la carpette normande est déroulée sur une avenue allant de Paris au Havre puisqu'il s'agit, en quelque sorte, de substituer subrepticement l'ex Fabiusie à une Macronie encore un peu en lévitation au dessus du plancher des vaches normandes et qui désespère de ne pas être plus enracinée dans des mandats locaux: ça tombe bien! Il y aura des élections municipales et régionales en 2020 et 2021 pour tenter, au moins sur cet axe Seine Macron-Philippe tendu entre Paris et Le Havre, de mettre quelques villes normandes dans l'escarcelle macroniste sachant que l'objectif principal est, bel et bien, de commencer dès maintenant la chasse au Morin, le girondin normand centriste devenu l'empêcheur N°1 de jacobiner et de macroniser en rond depuis un perron parisien...

Pour être clair: Sébastien Lecornu se verrait bien président de la Normandie en 2021 quitte à prendre le risque de faire resurgir le spectre d'une Haute-Normandie politicienne plus que jamais inféodée au pouvoir central parisien pour parvenir à ses fins!

En attendant la réalisation de cet objectif plus qu'improbable compte tenu de l'état de l'opinion et de la fracturation idéologique et sociale ou culturelle du pays après trois mois d'une crise des gilets jaunes qui a beaucoup concerné les Normands, les ministres du gouvernements défilent en Normandie comme si nous étions au... Salon de l'Agriculture!

vachevautrée