On pourrait citer le célèbre sketch de Raymond Devos qui réclame en vain faute d'être compris, un car pour Caen mais on ne le fera pas car pour quitter une région parisienne de plus en plus chère, contrainte ou polluée le car pour Caen n'est plus une destination qui semble improbable.

A Caen? A quand? Pour y faire quoi? Sortir du car à Caen pour fuir le carcan parisien...

On pourrait aussi mettre en garde les néo-Normands venus de la région parisienne: "j'aime la Normandie mais il va falloir aimer aussi les Normands". Des Normands a qui on a dit trop souvent (on le leur dit encore): "La Normandie ne t'aime pas. Dégage! Va faire ton bonheur ailleurs". Le vieux droit normand qui privilégiait les aînés au détriment des cadets y serait-il aussi pour quelque chose? Les jeunes Normands, les plus talentueux, les plus ambitieux s'en vont. Ils seraient 5000 chaque année.

Il faut donc faire de la retape pour qu'ils soient remplacés par des jeunes cadres parisiens dynamiques (n'y voir aucune allusion à un grand complot qui hante certains esprits anxieux de l'extrême droite...) à la recherche d'un espace vécu plus sain, plus harmonieux, plus humaniste dans l'espoir que l'on retrouve dans ces ex-parisiens néo-normands (en Normandie on dit des Horsains) des Normands et des Normandes enfin heureux d'avoir revu leur Normandie non pas pour y mourir comme le dit avec émotion notre hymne régional bien connu mais pour y vivre vraiment...

En effet, on nous a rapporté que, depuis la réunification de la Normandie, un nouveau mouvement frémit: des Normands ayant fui leur Normandie natale pour faire leurs études et le début de leur carrière professionnelle à Paris reviennent en Normandie pour la développer et l'achever avec une famille car la Normandie fait vivre les familles. C'est plus difficile en région parisienne.

Voilà donc un "grand remplacement" positif: remplacer, petit-à-petit des Normands grincheux repliés sur eux-mêmes et leurs inquiétudes par des Normands fiers et heureux de vivre en Normandie...

Ce grand remplacement est en cours mais il se fait surtout dans les têtes!

Le site "je quitte Paris" fait une belle publicité pour vivre à Caen, au "coeur de la Normandie":

http://paris-jetequitte.com/partir-vivre-caen/?fbclid=IwAR04ByspgQ_8GQL02eFgKQ53t_ToaIzJfMGxsIFxMcwgw0e87W7ek7ox2mw

vivreacaen


 

Commentaire de Florestan:

On a fouillé le site "Paris je te quitte" de fond en comble... 

AUCUNE ALLUSION A ROUEN!

De même, rien sur Le Havre (qui occupe, en ce moment, la rubrique des faits divers alors que débute le printemps...)