Le premier ministre actuel, précédemment député-maire du Havre et président de feu la Communauté De l'Agglomération Havraise (CODAH), n'a jamais été un défenseur acharné des intérêts du Grand Port Maritime du Havre ou un combattant résolu des projets représentant une menace indirecte sur ces intérêts, en premier lieu du projet de Canal Seine-Nord Europe si propice aux flux logistiques entre les principaux concurrents du GPM du Havre et l'Île-de-France...

cover-r4x3w1000-5a73094033647-eeb837935d44e06b0d3e818854041db6d4f41652-jpg

     Dans ses conditions, faut-il être étonné de lire l'information suivante ? :

.../...

    

1099142-facelly_philippe_darmanin_002jpg

Ce qui intéresse les Normands soucieux de la prospérité économique de leur région et de la vitalité du Grand Port Maritime du Havre, 2ème port français pour le trafic mais 1er port français - de plus en plus contesté dans son propre pays - pour celui des conteneurs, bien-sûr, c'est la nomination de Stéphane Raison, président du directoire du Grand Port Maritime de DUNKERQUE comme représentant de l’État au Conseil d'administration de Voies Navigables de France choisi parmi les présidents des directoires des grands ports maritimes...

     Comment ne pas faire le lien avec le projet de Canal Seine-Nord Europe ? Comment ne pas supposer que, si ce projet est susceptible de favoriser les flux logistiques entre les principaux concurrents du GPM du Havre et l'Île-de-France, le GPM de Dunkerque pourra y trouver aussi un intérêt certain, même si c'est en queue du peloton formé par Rotterdam, Anvers et Zeebrugge ?!

    Qu'en pense Monsieur Segain, président de l'Union Maritime Et Portuaire du Havre et de l'UMEP de France ?

     N'a-t-il pas l'impression, comme moi, que "le" (je n'ose pas dire "notre") premier ministre ne se contente plus d'être indifférent au sort du GPM du Havre mais qu'il tient la main de ceux qui lui plantent un poignard dans le dos !

830x532_gerald-darmanin-assemblee-nationale-devant-edouard-philippe-24-janvier-2018