Le webzine de l'Etoile de Normandie, associé, comme vous le savez, à l'association "collectif Bienvenue en Normandie" elle-même bien décidée à faire la promotion de la très belle proposition de l'artiste plasticienne normande Christine Larivière de créer pour la ville de Caen et pour tous les Normands, une statue dédiée à Guillaume le Conquérant et Mathilde de Flandre, sera présent pour couvrir la première édition du "Fêno" le festival de l'excellence normande qui s'annonce, d'ores-et-déjà, comme un événement d'importance qui devrait marquer, dans les années à venir, l'agenda régional...

les-sculptures-magiques-de-christine-lariviere

Christine Larivière, l'artiste normande qui a la charge de réaliser notre projet...

https://www.ouest-france.fr/les-sculptures-magiques-de-christine-lariviere-522236

La Normandie et son patrimoine, ses héritages, sa culture, son histoire, ses savoir-faire, ses innovations, ses techniques, ses potentiels, ses initiatives, ses projets, ses ambitions, ses opportunités ne sont pas assez connus du grand public des Normandes et des Normands.

La réunification n'est pas qu'un processus technique de froide administration, c'est aussi une reconquête du coeur et des consciences, la renaissance des fiertés normandes pour que les Normandes et les Normands cessent de se mépriser à force de se méprendre et de ne pas s'aimer assez comme l'avait justement relevé le philosophe normand Michel Onfray.

Le festival de l'excellence normande qui sera programmé tous les ans dans la première quinzaine d'avril et qui tournera chaque année dans une grande ville normande différente doit remplir cette mission: éduquer les Normandes et les Normands à la Normandie non pas pour conquérir les autres mais pour se reconquérir soi-même!

C'est aussi l'objectif de notre projet de statue dédiée à Guillaume et Mathilde le couple le plus célèbre de l'histoire normande et qui fonda la ville de Caen telle qu'elle va devenir aux alentours de 1050... C'est aussi notre volonté de réparer un oubli sinon un impensé:

Il n'y a pas, actuellement, à Caen, dans l'espace urbain de statue publique à l'effigie de Guillaume et de Mathilde même si l'extraordinaire tapisserie de Bayeux datant du tout début du XIIe siècle nous donne le seul portrait s'approchant au plus près de l'original historique et même si il exista, dans l'ancienne abbatiale Saint-Etienne de Caen, un groupe sculpté datant du XIIIe siècle qui représentait déjà le plus célèbre couple de notre histoire normande, groupe sculpté aujourd'hui disparu mais connu grâce à un dessin du XIXe siècle:

[Abbaye_de_Saint-Etienne_à_Caen_[

Pour mémoire, nous portons ce projet de créer une statue publique à Caen dédiée à Guillaume puis à Guillaume ET Mathilde depuis... 2008.

https://www.ouest-france.fr/normandie/caen-14000/statue-de-guillaume-le-conquerant-caen-3974578

(Ouest-France, 15 janvier 2016)

Dans un courrier adressé à notre collectif "Bienvenue en Normandie" et envoyé le 22 août 2018, Hervé Morin, le président de la Normandie nous a fait part de sa sympathie pour notre projet. Citation:

"Je tiens à vous féliciter chaleureusement pour cette initiative. Vous le savez, j'attache une importance toute particulière à la promotion de l'identité normande. La réunification de la région est une chance extraordinaire de rassembler les Normands autour d'une histoire dont nous ne pouvons qu'être fiers."

Tout est dit!

Vous pourrez nous retrouver sur le festival Fêno dans la section "à coeur battant" avec nos amis de la Fale, de la Loure, d'Ornavik, de la fondation du patrimoine et de l'association "French Line" et  bien d'autres...

 

1500x500_FENO_WEB

  • télécharger le guide du visiteur:

https://evenements.normandie.fr/sites/default/files/inline-files/DEPLIANT_FENO_Region%20BAT.pdf

  • télécharger le dossier de presse:

https://evenements.normandie.fr/sites/default/files/inline-files/dossier_de_presse_feno.pdf


 Lire aussi le communiqué du Cercle Normand de l'Opinion au sujet de cet événement:

 

F.E.NO. : UN ACRONYME AUQUEL IL FAUDRA S’HABITUER

 La première Fête de l’Excellence Normande (F.E.NO.) va se dérouler à Caen les 12, 13 et 14 avril. De multiples placards publicitaires sont parus dans la presse normande et nous voulons apporter notre contribution à la réussite de ce grand événement normand en incitant tous nos correspondants et amis à s’y retrouver, curieux et intéressés, dans la joie de constater que la Normandie est de retour dans ce qu’elle peut présenter d’attraits et de réussites dans le labeur de ses habitants.

                Organisée par la Région, le F.E.NO. vise à rassembler entreprises, ateliers et laboratoires de toute la Normandie, qui vont présenter les produits-phares de leur pratique et les résultats de leurs recherches. Bien évidemment, une grande place sera réservée aux nombreuses A.O.C., I.G.P. et autres labels qui font légitimement l’orgueil de la Normandie.

                En matière d’attractivité, la Région va faire étalage de ses réussites, mais aussi de ses ambitions, s’appesantissant sur ses points forts : la filière équine, les métiers du nucléaire, la filière aéronautique, la filière automobile, la plasturgie, la cosmétique, la pharmacie, etc.

                C’est un hommage qui sera rendu aux entrepreneurs et salariés normands, aux chercheurs et inventeurs, aux artisans d’art, à tous ceux qui croient en l’avenir de la Normandie, en se fondant avec ténacité vers la recherche de la très haute qualité, le souci de l’inventivité et de l’originalité.

                C’est la vitrine de la Normandie en devenir, respectueuse de son riche passé de sapience et d’excellence, mais aussi soucieuse de vivre avec son temps et, même, de forger son avenir à partir des entreprises-jeunes pousses (start-up). C’est une fête dans la mesure où la population est invitée à communier et communiquer avec ses héros de tous les jours.

                Cette initiative de la Région est un signe : celui d’une prise de conscience de la force d’une cohérence régionale retrouvée depuis sa réunification. L’addition des deux demi-régions haute et basse Normandie n’est pas une simple fusion : c’est une démultiplication de leurs énergies trop longtemps comprimées dans un localisme imbécile d’un autre âge.

                Cette année, la F.E.NO. se déroule à Caen, l’an prochain, ce sera à Rouen et, plus tard, peut-être Le Havre et les autres villes l’accueilleront. D’ores et déjà les participants à cette première édition viennent des cinq départements. La Normandie est riche de ses diversités et le F.E.NO. permet de s’en rendre compte pour le plus grand nombre.

                Amis Normands, tous à la F.E.N.O. pour le week-end prochain.

 

                                                                                                              Caen, le 9 avril 2019