Nicolas Mayer-Rossignol se doit d'exister: c'est le printemps et c'est la saison de la nidification... histoire de déposer ses oeufs dans le nid d'une nouvelle polémique à quelques semaines de l'ouverture de l'Armada au sujet de l'offre ferroviaire proposée par la SNCF pour pouvoir s'y rendre.

nid2

En effet, l'ancien président socialiste haut-normand lance une pétition pour dénoncer la  médiocre qualité du service ferroviaire proposé pour l'ARMADA: a priori cette polémique est légitime tant la SNCF a pris la mauvaise habitude de mépriser les Normands avec l'annonce typiquement ubuesque d'une desserte de l'Armada de Rouen depuis la gare Saint-Lazare via... Amiens pour... 3 h51 de voyage dans le pire des cas!

safe_image

On lira, ci-après, le texte publié par Nicolas Mayer-Rossignol sur son compte Facebook...


 

Signez et faites signer la pétition: "Ne nous volez pas l'Armada! Pour des horaires de train décents entre Paris et Rouen!"

Dans quelques jours l’Armada jettera l’ancre à Rouen. L’événement n’a pas d’égal en France. Nous, Normands, l’attendons depuis six ans. On fêtera son trentième anniversaire. Des millions et des millions de visiteurs, du monde entier, sont espérés. L’Hermione sera là. Le Président de la République est annoncé.

Pourtant la fête pourrait bien être gâchée par une décision dont l’absurdité dépasse l’entendement : de lourds travaux sont programmés sur la ligne de train Paris-Rouen en juin, précisément au moment de l’Armada! Résultat : les 1h10mn habituellement nécessaires pour faire les 120km entre Paris Saint-Lazare et Rouen passeront début juin à plus de deux heures en moyenne, avec des pointes à 3h51mn soit une vitesse ébouriffante de… 31 km/h !

Autant dire qu’aucun Parisien, aucun touriste raisonnable, aucun individu sensé ne prendra le train depuis Paris pour se rendre dans la capitale de la Normandie.

Des milliers de Rouennais et Normands utilisent quotidiennement la ligne Paris-Rouen-Le Havre. Ils subissent tous les jours un service de piètre qualité -c'est un euphémisme. Eh bien, pendant l’Armada, ce sera pire ! Combien de voitures supplémentaires jetées sur les routes, au mépris de toute considération environnementale ? Quelles conséquences économiques pour le tourisme, les commerçants, hôteliers, restaurateurs ? Quelle image pour la France, pour ses services publics ?

Les représentants de l'Armada ont alerté, et depuis longtemps. En vain. Il y a pourtant une solution simple : reporter les travaux de quelques jours. Cela ne changerait rien, ou si peu, à leur exécution. Cela changerait tout pour Rouen. En tant qu'ancien Président de Région, je sais que c'est parfaitement faisable. Il faut juste un minimum de volonté politique.

Devant l’inaction des pouvoirs publics, j'ai décidé d'interpeller la Région Normandie et la SNCF, dans une lettre ouverte à leurs Présidents.

Ce soir je lance aussi un appel à tous les Rouennais, à tous les Normands: mobilisons-nous ensemble pour que les pouvoirs publics acceptent de reporter de quelques jours les travaux prévus sur la ligne Paris-Rouen-Le Havre. Nous ne demandons pas la charité : nous demandons simplement des horaires de train décents pendant l’Armada. 3h51mn pour 120km, c’est indigne !

Une pétition pour relayer cet appel est disponible au lien suivant:

http://chng.it/YxRkJc4dxD .

N’hésitez pas à la signer et à la faire signer en la diffusant autour de vous ! Ensemble, nous pouvons changer les choses. Il est encore temps. Ne nous laissons pas voler l’Armada !


 

La muflerie de la SNCF avait déjà suscité l'indignation, notamment celle de Patrick Herr l'organisateur de l'Armada:

https://www.capital.fr/entreprises-marches/armada-de-rouen-la-sncf-agace-deja-les-touristes-1337911

https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/jusqu-a-trois-heures-pour-un-paris-rouen-les-horaires-surrealistes-de-la-sncf-pour-l-armada-LE15009828

https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/rouen/armada-patrick-herr-colere-contre-nouveaux-horaires-sncf-1667671.html

Mais, objectivement, la région Normandie n'y est bien évidemment pour rien et tente même de faire au mieux comme nous l'apprend le communiqué à lire ci-dessous:

Le 21 mai 2019

 

Communiqué de presse de Jean-Baptiste Gastinne,

Vice-président de la Région Normandie en charge des Transports,

en réponse au courrier de Nicolas Mayer Rossignol sur les trains et l’Armada

 

1er effet des prochaines municipales à Rouen : Nicolas Mayer Rossignol s’intéresse au train

Pendant ses mandats de Vice-Président puis de Président de la Région Haute-Normandie, Nicolas MAYER ROSSIGNOL a fait preuve d’un immobilisme total en matière de transport ferroviaire. Aucune mesure, aucun programme d’actions en la matière sinon laisser se dégrader la situation des voyageurs, fermer la ligne Paris-Dieppe, des déclarations enflammées sur la SNCF sans lendemain, et un soutien à un gouvernement qui n’a fait que retarder la Ligne Nouvelle Paris Normandie.

A quelques mois des municipales où il espère être investi comme candidat, M. Mayer Rossignol renoue avec son habitude de la mousse médiatique faisant fi des faits dont il a pourtant connaissance.

Les faits les voici :

-          Fait n°1 : Des travaux lourds sont programmés sur les lignes empruntés par les trains normands en Ile de France dans le cadre de la réalisation d’Eole. Ces travaux très importants sont programmés de longue date et les voyageurs normands les attendent avec impatience pour atténuer les effets du « bouchon mantois » et ainsi permettre une meilleure ponctualité. Ces travaux sont impossibles à décaler car ils s’insèrent dans les importants trafics normands et franciliens. Quiconque connaît un peu les questions ferroviaires le sait parfaitement ;

-          Fait n°2 : La Région Normandie, qui ne pilote pas les trains Incercités,  a demandé depuis plusieurs semaines à la SNCF un travail pour permettre malgré tout quelques trajets estimés entre 1H30 et 2H00, notamment le week-end. Les horaires seront connus prochainement ;

-          Fait n°3 : Les trains du soir sont peu utilisés par les visiteurs. La foule est telle que, devant la crainte de manquer leur train, peu de spectateurs des concerts choisissent le chemin de fer. Celles et ceux qui fréquentent l’Armada en sont conscients !

              - Fait n°5 : La Région a développé pour cette édition une offre quotidienne de bus particulièrement importante à destination   des villes de Normandie. Cette nouveauté était très attendue par les visiteurs de l’Armada.