La presse nationale, par l'intermédiaire du Figaro, évoque à nouveau ces jours-ci le potentiel sous-exploité des ports français :

LE FIGARO PREMIUM Economie

Christian Buchet : « Nos ports sont une solution à la crise »

Par Charles Jaigu Mis à jour le 19/05/2019 à 21:33 Publié le 19/05/2019 à 19:01

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/christian-buchet-nos-ports-sont-une-solution-a-la-crise-20190519

INTERVIEW - Pour le spécialiste de la mer, mieux relier Le Havre et Marseille au reste de la France et de l’Europe développerait leurs atouts pour le commerce mondial.

Le directeur du Centre d’études de la mer de l’Institut catholique de Paris est l’auteur de La Grande Histoire vue de la mer (Le Cherche Midi, 2016). Il a coordonné les travaux de 260 historiens sur un projet baptisé «Océanide», avec pour tâche d’étudier l’impact du fait maritime sur l’histoire de l’humanité, La Mer dans l’histoire (Boydell & Brewer, 2014). À l’occasion de la Journée européenne de la mer, il plaide pour le développement des ports français.

.../... suite de la version numérique réservée aux abonnés

     Au fil de l'article, on peut notamment relever les éléments suivants :

.../...

" ... 87 % du commerce mondial passe par la mer, or la France, malgré son fameux littoral, n'en récupère qu'une infime partie. "

.../...

" ... Les deux tiers des conteneurs qui arrivent en France passent par Anvers, Rotterdam et Hambourg. ... Même dans la région Paca, un conteneur sur deux arrive des ports du Nord. ... "

.../...

" ... Marseille devient fiable, et le port du Havre vient de recevoir pour la troisième année consécutive le titre de " meilleur port européen " décerné par un panel de 18 000 professionnels asiatiques du transport et de la logistique. Mais les infrastructures qui les relient au reste du pays sont très insuffisantes, et cela bloque leur développement. ... "

.../...

" ... Il y a une vingtaine d'années, 25 % de la desserte du Havre se faisait par voie fluviale, elle n'est plus aujourd'hui que de 15 %. La desserte ferroviaire représentait quelque 20 %, elle n'est plus que de 4 % ! Le camion a tout grignoté. ... "

.../...

" ... ils (les ports du nord, ndlr) ne pourront pas continuer de capter la hausse (du trafic, ndlr) à venir parce qu'ils sont déjà saturés. ... "

.../...

" ... Pour l'Asie, Marseille et Le Havre sont à une journée et demie de moins en navigation que les ports du Nord européen. ... "

     On peut aussi relever l'élément suivant :

" ... Pour une entreprise, le coût du transport (très majoritairement routier, ndlr) représente autour de 5 % du coût total. Or les marges des marchés se gagnent souvent à 2 % près. On comprend pourquoi une entreprise au sud de la Loire est structurellement moins compétitive que dans le quart nord-est. "

     Je viens de poser par courriel à Christian Buchet, sur le site de l'Institut Catholique de Paris, la question suivante :

     Le premier port français pour le trafic de conteneurs est le GPM du Havre, loin derrière les ports d'Europe du Nord que vous citez. Pensez-vous qu'il soit suffisamment bien relié par voie ferrée avec les entreprises situées au sud de la Loire auxquelles vous faites allusion et, si non, quelle solution proposeriez-vous ? Un axe direct Le Havre-Caen-Le Mans-Tours ?

Cordialement