BILLET DE FLORESTAN

Plus la date du Six juin approche avec les commémorations officielles du 75ème anniversaire du débarquement, plus la grogne et le mécontentement grandissent chez les habitants, résidents, riverains des sites des plages du débarquement...

Car le jacobinisme, cette maladie mentale qui s'attrappe dans quelques bureaux éloignés du plancher des vaches normandes (en l'occurrence), a oublié la réalité:

1) Le Six juin tombe en semaine, un jeudi et les technocrates des ministères et des préfectures ont refusé que ce jour soit férié en Normandie.

2) En conséquence, les Normands travaillent ou vont à l'école ce jour-là.

3) Mais le procurateur romain qui gouverne le Calvados, un certain Fiscus, déjà habitué à interdire le centre-ville de Caen à toute manifestation les samedi après-midi, a décidé de reconduire le principe de la zone interdite littorale qui existait en... 1944 entre Caen à l'Est et Grandcamp-Maisy à l'Ouest avec fermeture des routes principales (RN13) à toute circulation dès 6heures du matin et arrêt du ramassage scolaire. Pour les riverains immédiats des sites historiques accueillant les commémorations officielles, il faudra demander un ... ausweiss et veiller à ne pas laisser trainer sa voiture sur la voie publique sous peine d'être mise en fourrière avant le passage de quelques berlines présidentielles blindées.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/calvados/bayeux/au-coeur-du-dispositif-du-75e-anniversaire-du-day-ville-bayeux-debute-distribution-stickers-1673003.html

4) Pendant ce temps-là, les crânes d'oeuf du Rectorat de l'académie de Caen (qui sont plus sur Mars que dans la lune) programment la tenue d'examens divers et variés dans le cadre de la fin de l'année scolaire: des oraux de CAP et des épreuves écrites du BEP devaient se tenir dans les lycées professionnels situés dans la zone interdite. Aux dernières nouvelles, les martiens du Rectorat viennent enfin d'atterrir: on attend le plan d'urgence pour savoir comment reporter ces examens.

Bref!  le six juin, la commémoration du 75ème anniversaire du débarquement sera confisquée et la Normandie une nouvelle fois occupée. Les Normands devront aller au boulot dans les bouchons des déviations, ou avec le fameux "pass" ou la "vignette du 75ème anniversaire" (logo moche style techno) collée sur le parebrise en faisant un large sourire aux pandores présents à tous les carrefours et rond-points. Les élèves vont devoir se lever plus tôt pour espérer arriver à temps à un examen dont on ne sait s'il aura lieu ou non ce fameux jour... J!

https://www.ouest-france.fr/normandie/caen-14000/75e-anniversaire-du-debarquement-circuler-caen-le-6-juin-mission-quasi-impossible-6365158

https://www.ouest-france.fr/normandie/caen-14000/75e-anniversaire-du-debarquement-caen-s-apprete-devoir-baisser-le-rideau-6365360

https://actu.fr/normandie/caen_14118/75e-anniversaire-debarquement-pas-transports-scolaires-dans-calvados-cinq-ecoles-fermees-6-juin_23787880.html

https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/calvados/75e-anniversaire-du-day-transports-scolaires-supprimes-6-juin-2019-calvados-1673053.html

A moins de poser un jour de congé, un jour d'arrêt maladie pour rester cloîtrer chez soi et regarder les cérémonies du 75ème anniversaire à la... télévision alors qu'il aurait fallu rassembler les populations et le public "scolaire" pour un grand exercice de transmission collective de la mémoire historique devant les derniers témoins vivants de la grande Histoire.

Mais non. Le procurateur Fiscus ne veut pas accroître le risque terroriste et la priorité a été donnée à la sécurité de ces "pipoles" qu'on ne voit ordinairement que dans la lucarne de la télévision et qui devraient y rester au lieu de venir chez nous piétiner nos pelouses normandes tout en nous empêchant d'aller et venir comme bon nous semble!

https://www.ouest-france.fr/d-day/75e-anniversaire-du-debarquement-caen-prefecture-et-memorial-zones-interdites-le-6-juin-6365345

Bref! du côté de Bayeux ou de Caen, ça grogne et l'absence d'Emmanuel Macron à la cérémonie internationale de Courseulles sur-mer n'a fait que jeter l'huile de la désinvolture sur le feu du mécontentement des Normands.

Et comme un emmerdement ne vient jamais seul (ils volent en escadrille) confirmation ces temps-ci que la visite de l'encombrant Mister Trump sera infligée aux Caennais le six juin: le président américain doit déjeuner à la préfecture... On se demande si le centre-ville de Caen ne va pas être évacué à cette occasion comme s'il s'agissait de pétarder une bombe US du bombardement de 1944!

https://www.ouest-france.fr/d-day/75e-anniversaire-du-debarquement-une-manif-anti-trump-caen-le-6-juin-6365233

Déminage-préfecture-du-Calvados-854x568