Ces derniers temps nous donnent la fâcheuse impression que l'actuelle majorité présidentielle gouvernementale se contrefiche du potentiel hydro-électrique français pour nous aider à assurer la transition écologique avec des sources d'énergies propres (propre: à entendre dans tous les sens du mot!).

Mais les Macronistes qui ne jurent que par les éoliennes et leurs smartphones saturés de terres rares chinoises ne pensent qu'à privatiser les barrages quand ils ne veulent pas les démanteler au profit d'opérations de "renaturation" des cours d'eaux qui s'avèrent d'autant plus hasardeuses que s'affrontent idéologiquement deux conceptions de l'écologie:

L'écologie du terrain, pragmatique, doit plier devant l'écologie de bureau, plus idéologique qui est celle du pouvoir...

A Vézins (Manche), la bataille juridique pour sauver le barrage de Vézins vient de commencer:

(La Presse de la Manche, 1er juin 2019)

baragedevézins