HAROPA réélu « Best seaport in Europe » 2019

Normandinamik Publié le  19/06/2019 — Jacques-Olivier Gasly

https://www.normandinamik.cci.fr/haropa-reelu-best-seaport-in-europe-2019/

HAROPA a été élu Best seaport in Europe 2019 lors de la soirée des – AFLAS - Asian Freight, Logistics & Supply Chain Awards

Les professionnels maritimes, portuaires et spécialistes de la Supply Chain dans la zone Asie-Pacifique renouvellent pour la 7ème fois leur confiance à HAROPA (5ème ensemble portuaire nord-européen réunissant les ports du Havre, Rouen et Paris) : HAROPA a reçu le trophée du « Best Seaport in Europe » lors de la soirée des AFLAS à Hong-Kong le 17 juin (Asian Freight, Logistics & Supply Chain Awards).

Organisé par Asia Cargo News, magazine professionnel leader couvrant l’actualité de la supply chain dans la région Asie-Pacifique, cet événement récompense les acteurs du secteur du transport et de la logistique qui font preuve d’excellence en matière de qualité de service, d’innovation, de satisfaction clients et de fiabilité.

HAROPA a été récompensé pour son système portuaire compétitif, connecté et durable, et pour ses projets d’investissements qui répondent aux défis du monde maritime de demain.

HAROPA était en lice avec les ports de Rotterdam, Hambourg et Barcelone.

Par Jacques-Olivier Gasly


 

Commentaires :

Retour sur sept années de trafic maritime par Haropa et les ports de Rotterdam, Hambourg et Barcelone :

Trafic maritime global en millions de tonnes :

2012      2013      2014       2015      2016      2017      2018

. Rotterdam

441,5     440,5     444,7     466,4     461,2     467,4     469,0

. Hambourg

130,9     139,1     145,7     137,8     138,2     136,5     135,1

. Barcelone

41,5       41,4       45,3       45,9       47,5       61,6       67,7

. Haropa

   Dont GPM du Havre

63,5       67,2       66,9       68,3       65,4       72,0       70,8

   Dont GPfM de Rouen

21,2       22,4       21,7       22,5       21,0       20,1       23,0

… et sur sept années de trafic maritime de conteneurs par Haropa et les ports de Rotterdam, Hambourg et Barcelone :

Trafic en millions d’EVP :

2012      2013      2014       2015      2016      2017      2018

. Rotterdam

11,9       11,6       12,3        12,2       12,4       13,7       14,5   ;

moyenne des variations annuelles : + 3,5 %

. Hambourg

8,9         9,3         9,7         8,8         8,9         8,8         8,7    ;

moyenne des variations annuelles : - 0,1 %

. Barcelone

1,8          1,7        1,9         2,0         2,2         3,0         3,5    ;

moyenne des variations annuelles : + 12,5 %

. Haropa

   Dont GPM du Havre

2,3         2,5         2,6          2,6        2,5         2,9         2,9    ;

moyenne des variations annuelles : + 3,8 %

   Dont GPfM de Rouen

0,13       0,10       0,10        0,11       0,09       0,09       0,07

 

... Sur le trafic maritime global

                On comprend que la création d’Haropa permet, par exemple, à son trafic global de se détacher nettement de celui de Barcelone, lequel tendait à se rapprocher de celui du GPM du Havre pris isolément…

                En 2018, le trafic maritime du GPM du Havre représentait 15,1 % de celui du port de Rotterdam, et celui d’Haropa 20 %...

... Sur le trafic maritime de conteneurs

                En observant l’évolution du trafic maritime de conteneurs, on constate que la progression d’Haropa ne représente qu’un gros tiers de celle du port de Barcelone en moyenne des variations annuelles. Elle se rapproche de celle du port de Rotterdam dont le trafic est environ égal à 5 fois celui du Havre. Mais, compte tenu de cet écart considérable de trafic entre Rotterdam et Le Havre, une variation de + 5,7 % entre 2017 et 2018, par exemple, à Rotterdam, représentait environ 778 milliers de conteneurs alors qu’une variation de + 13,5 % entre 2016 et 2017, par exemple, au Havre, ne représentait qu’environ 340 milliers de conteneurs…

Question : « si Haropa fait preuve d’excellence en matière de qualité de service, d’innovation, de satisfaction clients et de fiabilité » depuis 7 ans, pourquoi l’évolution de son trafic de conteneurs maritimes n’est-elle pas plus dynamique ? Où est-ce que " ça coince " ?