L'été parisien de la Normandie s'annonce radieux! Bien entendu, la Normandie n'a rien à voir ni à faire avec la canicule en cours...

En revanche sur le tarmac du Bourget, à l'occasion du très couru salon international de l'aéronautique, les entreprises normandes ont atterri en force au point d'être la première région française présente sur le salon en terme de visibilité.

normandie-aeroespace-1140px-1024x440

https://www.nae.fr/

La filière normande de l'aéronautique, Normandie Aéro Espace (N. A. E. 3ème filière régionale de l'aéronautique nationale) a vu les choses en grand et a organisé avec grand soin et intelligence la présence normande à cet événement important. Par exemple, en emmenant au salon du Bourget les jeunes lycéens et étudiants normands intéressés par les métiers de l'industrie aéronautique:

Lire, par exemple, cet article de Paris-Normandie: les jeunes Dieppois inspirés par l'exemple de Thomas Pesquet...

https://www.paris-normandie.fr/dieppe/des-lyceens-et-apprentis-de-dieppe-sont-alles-en-visite-au-salon-du-bourget-KF15239560?utm_source=newsletter_mediego&mediego_euid=7b65029da2&mediego_ruuid=93277a61-72b6-46c9-ab47-6ce04488d7d2_2&mediego_campaign=20190625_news_actu&utm_content=20190625&utm_campaign=newsactu&utm_medium=email

dieppeaéronautique

Des lycéens et apprentis de Dieppe sont allés en visite au salon du Bourget

Éducation. Un groupe d’élèves dieppois a été invité par Dieppe Méca Énergies à se rendre au Salon aéronautique du Bourget.

À l’initiative du groupe d’entreprises spécialisées dans l’industrie Dieppe Méca Énergies (DME), 75 élèves et apprentis issus des lycées Ango et Émulation de Dieppe et du CFA André-Voisin, situé dans la zone d’activités Eurochanel, se sont rendus vendredi dernier au salon aéronautique du Bourget (Seine–Saint-Denis), accompagnés de leurs professeurs. Une délégation du Cesi de Rouen était également invitée à cette visite. « Il y a des emplois à pourvoir dans le secteur aéronautique, assure Patrice Gault, président de DME. Cela touche directement les entreprises, spécialisées dans la métallurgie, de la région de Dieppe et qui recherchent de nouveaux collaborateurs. »

Un secteur d’activités

Les élèves ont été ravis de cette journée durant laquelle ils ont pu profiter du Salon dédié à l’orientation des jeunes et aux étudiants en recherche d’un stage ou d’un apprentissage, de Paris Air Lab, espace dédié à l’innovation et à la prospective dans l’industrie aéronautique, ainsi qu’aux démonstrations aériennes. Pour certains, la rencontre avec le spationaute normand Thomas Pesquet restera un souvenir inoubliable, comme en témoigne Léo : « C’était passionnant. J’ai été impressionné de le voir là comme ça au naturel. » Julien, élève au Cesi, se dit « bluffé par les démonstrations aériennes des chasseurs militaires et le décollage de l’Airbus A 380, on croirait un immeuble qui s’envole. »

Les représentants de l’Émulation dieppoise ont été intéressés par les entreprises et les nouvelles technologies présentées. Matthieu a vu « beaucoup de choses, des pièces outillées et l’usinage. Cela permet de se projeter dans le métier qu’on veut faire. C’est inspirant pour notre orientation. On rencontre des entreprises qui embauchent des personnes qui ont notre profil. »

Les filles, scolarisées à Ango, ne sont pas en reste. Elles ont adoré les démonstrations des pilotes. Emma envisage, pourquoi pas, un métier dans l’aéronautique. Les présentations des grandes écoles l’ont séduite. Quant à Romance et Rukayat, elles rêvent de devenir hôtesses de l’air.


L'été parisien de la Normandie c'est aussi l'opération inédite qui va démarrer dans quelques jours, à savoir: grâce à une négociation bien menée par Philippe Augier, le maire de Deauville, président de l'agence de l'attractivité régionale, la grande exposition des vitrines estivales des galeries Lafayette, boulevard Haussmann à Paris va être consacrée, pour la première fois, non pas à une marque de luxe mais à la... Normandie (ce qui revient, de fait, au même!).

"Normandie chérie"

Tel est le nom judicieusement choisi pour cette belle campagne de promotion qui confirme que l'identité normande est un existentialisme amoureux chanté déjà par Frédéric Bérat avec une célèbre chanson que vous connaissez tous: "j'irai revoir ma Normandie"... chérie!

La Normandie sera donc exposée pendant trois mois, de juillet à septembre sous les yeux de quelques 6 millions de visiteurs, essentiellement des touristes étrangers: des retombées importantes sont donc attendues pour le tourisme normand dans les prochains mois si ce n'est les prochaines années!

Lire cet article de Paris-Normandie:

https://www.paris-normandie.fr/actualites/economie/la-normandie-brillera-bientot-de-mille-feux-aux-galeries-lafayette-a-paris--LC15173822

 

La Normandie brillera bientôt de mille feux aux Galeries Lafayette à Paris !

Du 5 juillet au 1er septembre 2019, la Normandie brillera de mille feux aux Galeries Lafayette, sur le boulevard Haussmann, à Paris. La deuxième région la plus connue au monde après la Californie est l’invitée d’honneur du célèbre magasin.

La Normandie brillera de mille feux durant tout l’été aux Galeries Lafayette, sur le boulevard Haussmann, à Paris. Du 5 juillet au 1er septembre, la deuxième région la plus connue au monde après la Californie, est l’invitée d’honneur du célèbre magasin, qui accueille chaque année 37 millions de visiteurs. Pour l’opération baptisée « Normandie chérie », Les Galeries Lafayette, la Région Normandie, Normandie Attractivité et Atout France se sont associés pour monter un événement inédit.

Une publicité unique

Durant près de deux mois, la Normandie investira les trois bâtiments du magasin, incluant aussi bien les vitrines du boulevard Haussmann et la terrasse panoramique que les étages du bâtiment principal « Coupole ». Des ateliers, des dégustations, des expositions seront proposés aux visiteurs pour faire découvrir les savoir-faire et produits typiques de la région et inviter les clients à un parcours qui rappellera les planches et les parasols de Deauville, le patrimoine de Rouen ou encore les Docks du Havre.

Pour cet événement de nombreuses marques seront mises en avant, dans les domaines de la gastronomie, du prêt-à-porter, des accessoires et des arts de la table. Et pour incarner la richesse culturelle de la région, c’est la photographe canadienne, Kourtney Roy, qui a été retenue. Elle a réalisé une série de clichés des sélections « Mode et Accessoires » dans des lieux emblématiques de la région. Ils seront présentés dans les campagnes publicitaires de l’événement et dans les vitrines du magasin.

Pour Alexandre Liot, le directeur des Galaries Lafayette Paris Haussmann, « le partenariat unique noué avec Atout France et la Région Normandie va permettre à nos clients parisiens, français et internationaux de s’immerger le temps d’une visite dans les traditions, les savoir-faire et l’esprit singulier qui font la renommée de la Normandie ». « C’est une chance formidable pour notre région, dont le nom est déjà mondialement connu, de promouvoir ses savoir-faire et produits d’excellence », ajoute pour sa part Hervé Morin, le président de la Région Normandie.

 « Normandie chérie », Galeries Lafayette, Paris, du 5 juillet au 1er septembre 2019.


Commentaire de Florestan:

cherie-6_25486850_20190613143234

En matière de symbolique de l'image très polysémique retenue pour figurer la Normandie "chérie", on notera que l'artiste est allée chercher des références chrétiennes voire mariales dans la façon de mettre en valeur cette allégorie féminine avec une robe drapée de couleur bleue se découpant sur un ciel un peu laiteux: en effet, le bleu et le blanc sont les couleurs dédiées à la vierge Marie et on sait que la Normandie, le "pays des Marie",  fut et reste encore une grande région de la piété mariale catholique.

Cependant, le lait dans le ciel, des parasols de couleur plantés dans le sable de la plage de Deauville qui évoquent tout autant des parapluies que les pommiers complantés dans les herbages font aussi une référence voilée à la traditionnelle image de la Normandie plantureuse et maternelle vue de Paris: on a donc laissé nos vaches normandes tranquilles pour préférer la Normandie balnéaire entraperçue le temps d'un week-end sur la côte! Enfin, cette image n'est pas sans sensualité puisque l'air marin normand fait plisser le tissu contre un corps féminin qui se laisse deviner: à l'instar d'une rose double ou triple, la Normandie se laisse désirer et ne se laisse pas butiner ni séduire facilement. Elle exige que l'on passe du temps avec elle et pour elle tout comme pourrait l'exiger toute personne humaine que l'on voudrait aimer... Claude Lelouch et tous les amateurs d'une Normandie romantique apprécieront!

Autre chose:

Verra-t-on des drapeaux rouges aux deux léopards d'or pavoiser le Bd Haussmann et les entrées des galeries Lafayette?