Lundi 24 juin 2019, dans la soirée, tout en ignorant (non sans difficultés) la géographie régionale plutôt incertaine que les journalistes de France info chargés du bulletin météo nous infligent avec régularité (à l'avenant: "la Bretagne et le Cotentin"; "de la pointe de la Bretagne à l'ouest d'une ligne Nantes- Cherbourg";"la Bretagne et les côtes de la Manche" etc, etc...), le fait météorologique, exceptionnel par sa rareté et son ampleur, qui devait retenir toute notre attention était le suivant:

Ce soir là, il ne faisait qu'un petit... 18°C à Caen, balayée par un très tonique et très iodé vent de Noroît inhabituel en la saison, alors qu'il faisait encore 30°C à Alençon: en quelques heures, un impressionnant contraste thermique s'est élevé dans l'air générant dans le ciel normand une puissante cellule orageuse qui finit par éclater, en tournant sur elle-même, au dessus de Lisieux tout en se vidant de toute son eau: un vrai déluge!

Lire et voir, ci-après, le reportage complet proposé par Ouest-France:

https://www.ouest-france.fr/normandie/caen-14000/orages-dans-le-calvados-inondations-coulees-de-boue-trafic-snc-interrompu-entre-caen-et-paris-6415360

EN IMAGES. Orages dans le Calvados : le pays d’Auge particulièrement touché par les coulées de boue

75de654a854eae3eaaf8d24c4c120e95-en-images-orages-dans-le-calvados-le-pays-d-auge-particulierement-touche-par-les-coulees-de-boue_213

Nuit agitée dans le Calvados. Pour la seconde fois en une semaine, le département a été touché par de violents orages. Ils ont entraîné des inondations dans le Bessin et surtout dans le pays d’Auge, voire des coulées de boue à Lisieux et alentours. Conséquence ce mardi 25 juin 2019 : le trafic ferroviaire Paris-Caen est coupé pour la journée, en raison d’un glissement de terrain entre Mézidon-Canon et Lisieux. Il le sera également demain mercredi.

Ligne SNCF totalement coupée plusieurs jours entre Caen et Lisieux

La circulation des trains est totalement interrompue, ce mardi 25 juin 2019, sur l’axe Paris-Caen. En cause : un glissement de terrain qui a provoqué une coulée de boue à l’entrée du tunnel de la Motte, à Saint-Pierre-des-Ifs, entre Lisieux et Mézidon-Canon. Une des conséquences des orages de la nuit dernière. La boue recouvre les voies sur une distance de 400 m, empêchant toute circulation.

Dès 5 h du matin, les agents de la SNCF étaient sur place, pour évaluer les travaux à mener afin de rétablir le trafic au plus vite.

Dans un tweet, Eric Succab, directeur des lignes normandes SNCF Intercités, expliquait, à 9 h 36, que « la reprise du trafic n’est pas attendue pour aujourd’hui entre Lisieux et Caen, compte tenu du volume de terre à retirer et des travaux à réaliser ». Dans un premier temps, la SNCF avait envisagé un retour à la normale de la circulation pour midi ou le début d’après-midi de ce mardi, mais ce ne sera pas le cas. Ce ne sera pas non plus le cas demain mercredi, indique le site internet ter.sncf.com/normandie.

Tous les trains venant de la Capitale et allant vers Cherbourg sont stoppés en gare de Lisieux et ceux à destination de Paris, venant de Cherbourg, sont arrêtés en gare de Caen. La SNCF conseille aux voyageurs de reporter leurs déplacements. Des bus de substitution ont été mis en place entre les gares de Caen et Lisieux.

Plus d’1,50 m d’eau dans les rues de Lisieux

Comme nous vous l’avions annoncé hier, des orages d’une rare violence ont touché le Calvados dans la nuit de lundi à mardi. Les sapeurs-pompiers ont été fortement sollicités. Tout d’abord sur le sud du département puis dans le pays d’Auge. « Plus de 150 interventions ont été déclenchées et sont toujours en cours ce matin », expliquaient-ils. En l’espace d’une semaine, c’est la seconde fois que les orages s’abattent avec force sur le Calvados.

Le secteur le plus impacté se situe sur Lisieux, « où, dans la ville, plus d’1,50 m d’eau et des coulées de boues ont pu être observés dans les rues ainsi que dans les habitations ». Le Nord de Lisieux et la Cote de Saint-Desir ont été les plus particulièrement touchés. Vers 1 h 30 du matin, pluie et boue ont envahi les rues. Les portes des maisons ont cédé, les habitants n’ont rien pu faire pour empêcher l’eau de rentrer chez eux.

6f6883d620dc8d2094502366154658e0-en-images-orages-dans-le-calvados-le-pays-d-auge-particulierement-touche-par-les-coulees-de-boue_216

A Lisieux, un numéro de téléphone pour aider les sinistrés

À la suite des inondations de la nuit dernière, le CCAS (centre communal d’action sociale) de la ville de Lisieux est à la disposition des habitants sinistrés pour les aider dans leurs démarches administratives. Un numéro de téléphone a été mis à leur disposition : le 02 31 48 62 70

Sur la centaine d’habitations touchées par les intempéries à Lisieux, quatorze familles ont dû être relogées. Dix personnes ont été évacuées de la résidence privée Malicorne, trois personnes âgées à mobilité réduite ont été, par précaution, admises au centre hospitalier lexovien.

Après le feu, la boue…

Victime d’un incendie criminel, dans la nuit du 13 au 14 avril 2019, le jardin d’insertion Vit’Actif de Lisieux est, cette fois-ci, victime de la boue lui aussi. Les dégâts y sont importants, à la suite des intempéries de la nuit. Quand la malchance frappe deux fois au même endroit…

Demande d’État de catastrophe naturelle pour Lisieux

Bernard Aubril, le maire de Lisieux, compte demander au ministère de l’Intérieur que l’État de catastrophe naturelle soit reconnu pour sa ville. Sur son compte Facebook, il indique qu’il aimerait « une instruction rapide du dossier ».

D95Ln2CWsAEgWYm

Nuit cauchemardesque à Saint-Desir

En raison d’importantes coulées de boue, les habitants de Saint-Désir (près de Lisieux) ont connu une nuit cauchemardesque. Des voitures ont été emportées par les flots et des maisons inondées. L’école Charles-Pierre, à Saint-Désir, a même dû être fermée, ce matin. A Lisieux, les cours ont également été annulés à l’école Sainte-Thérèse.

« De nombreux obstacles sont encore présents [ce matin] sur les routes du pays d’Auge » et les pompiers appellent à la plus grande vigilance lors des déplacements.

« Réveillés par notre chien qui hurlait à la mort »

En cliquant ici, retrouvez notre reportage sur Jérémy et Ludivine, jeune couple de Lisieux dont la maison borde la rivière le Cirieux. Ils ont été réveillés en pleine nuit (vers 1 h 30) par leur chien, qui était au rez-de-chaussée de leur habitation. Habitation qui a été envahie par un torrent de boue.

3df2663e72424a8d61135addbc9bbe9d-en-images-orages-dans-le-calvados-le-pays-d-auge-particulierement-touche-par-les-coulees-de-boue_218

La voiture de Jérémy, une Seat Ibiza, stationnée devant sa maison, a été emportée par les flots. Le jeune homme l’a retrouvée retournée, au milieu de la rivière.

Il est tombé entre trois semaines et un mois de pluie en six heures »

Selon le site Facebook Météo Basse-Normandie, il est tombé « entre trois semaines et un mois de pluie en l’espace de six heures » (entre 20 h lundi et 2 h du matin ce mardi), sur certains secteurs du Calvados. L’orage de cette nuit, qui s’est déplacé selon un axe sud-nord, et a traversé le département depuis le Bocage virois jusqu’à la côte, a occasionné des coupures de courant ponctuelles ainsi que des inondations.

Sur la carte ci-dessous, suivez l’évolution de l’orage, la nuit dernière.

orage

Coulées de boue dans le Bessin

Avec le pays d’Auge, le Bessin est un des secteurs qui a été le plus fortement touché par les pluies torrentielles de la nuit. Plusieurs coulées de boue ont été signalées, comme sur la photo ci-dessous à Planquery (entre Balleroy et Caumont-l’Éventé), ainsi qu’à Saint-Paul-du-Vernay. Les routes sont coupées. Quelques maisons ont été inondées par les pluies d’orage à Cormolain, des coupures d’électricité se sont même produites dans le secteur.

Des collégiens évacués à Thury-Harcourt

Alors qu’ils campaient au Point d’accueil jeunes de Thury-Harcourt, sur les bords de l’Orne, 74 élèves du collège Michelet de Lisieux, en séjour canoë-kayak, ont dû être évacués, dans la nuit de lundi à mardi, en raison des forts orages qui se sont abattus sur la Suisse normande. Ils ont été relogés au centre d’hébergement du Traspy.

Une maison foudroyée à Dives-sur-Mer

Vers minuit, la foudre est tombée sur le toit d’une maison, dans un lotissement neuf de Dives-sur-Mer. Les combles ont subi de gros dommages. Une vingtaine de pompiers sont intervenus pour maîtriser les flammes ? Les deux occupants du pavillon ont dû être relogés

Montée des eaux : des habitations évacuées à Ablon

Dans la nuit, les habitants du Bas-des-Noyers, à Ablon (près d’Honfleur), ont subi une brusque montée d’une rivière, la Morelle. Il y avait au moins 80 cm d’eau dans une dizaine d’habitations. Certaines ont dû être évacuées ce mardi matin, trois personnes ont été mises en sécurité et relogées par leur famille.

Touchée par la foudre, une toiture en feu à Fiquefleur-Equainville

f1c3f20f532a3834fbab413ade6e2dba-en-images-orages-dans-le-calvados-le-pays-d-auge-particulierement-touche-par-les-coulees-de-boue_224

La toiture d’une maison à colombages a partiellement brûlé, après avoir été touchée par la foudre, à Fiquefleur-Equainville, près d’Honfleur. Peu après 2 h du matin, les pompiers de Pont-Audemer se sont rendus sur place, où une partie du toit était embrasée. La maison à colombages, en cours de rénovation, n’était pas habitée et ne contenait aucun meuble.

Le point sur les interventions des pompiers en début d’après-midi

A la mi-journée, les pompiers étaient toujours fortement mobilisés à Lisieux et dans le pays d’Auge (à Saint-Désir, Coquainvilliers, Saint-Pierre-des-Ifs, Ouilly-le-Vicomte, Le Breuil-en-Auge, Manerbe, Le Pré-d’Auge, Beuvilliers et Saint-Benoit-d’Hebertot). Ils étaient plus particulièrement engagés dans quelque 200 opérations de pompage ou d’évacuation de l’eau dans des entreprises et des sous-sols d’habitations. Pour les gros volumes des locaux d’entreprises, des moyens plus conséquents ont été déployés.

Gros nettoyage en cours dans le pays d’Auge !

Il va falloir plusieurs heures, voire plusieurs jours pour effacer les traces des violents orages de la nuit dernière. Depuis tôt ce matin, les services techniques municipaux, intercommunaux ou départementaux sont à pied d’œuvre un peu partout dans le département et plus particulièrement dans le pays d’Auge, qui a été plus durement touché par les intempéries.


 Cette puissante cellule orageuse a progressé lentement du Sud-Ouest vers le Nord-Est: vers 1heure du matin, elle se trouvait au dessus de l'estuaire de la Seine.

Steve Loiseau, un Normand passionné par le ciel et les nuages de Normandie (il a bien raison) ne dormait pas cette nuit là... Images superbes à découvrir ci-après:

orage2

orage3

orage4

orage5


 Commentaire de Florestan:

Ouest-France version normande (enfin seulement "bas"normande) c'est la boue après un déluge orageux...

Ouest-France version bretonne (sauf la Loire-atlantique) ça donne ça:

https://www.ouest-france.fr/meteo/canicule/canicule-quand-la-pluie-devient-un-atout-fraicheur-pour-faire-la-promotion-de-la-bretagne-6417745

Sauf qu'il y a aussi ça...

https://www.ouest-france.fr/bretagne/saint-brieuc-22000/algues-vertes-alerte-en-baie-de-saint-brieuc-6411662