Avec Michel LAMARRE le maire de Honfleur qui ne les lâchera jamais, le localisme départementalo-municipal qui ne fait du pédalo que sur la rive droite de la Seine est, plus que jamais, à la dérive!

Au lieu de prendre en considération les réalités d'un espace vécu social, économique et culturel qui lie au quotidien les deux rives de la Seine de part et d'autre de l'estuaire à partir du pont de Normandie de Deauville au Havre, un club de localistes d'arrière-garde décide d'un contrat de territoires qui est d'abord déterminé par les intérêts particuliers non pas des citoyens, habitants, résidants, touristes qui passent sans cesse d'une rive à l'autre, mais d'une chefferie locale qui refuse depuis des années de constituer avec l'agglomération du Havre le pôle métropolitain indispensable...

le-titesquaw-a-coule-vendredi-dernier-le-voilier-est_2873745

https://www.paris-normandie.fr/actualites/economie/honfleur-signe-le-premier-contrat-de-territoire-interdepartemental-PF15320384?utm_source=newsletter_mediego&mediego_euid=7b65029da2&mediego_ruuid=7a090dfd-dc58-45c8-888c-ff8ca3825087_7&mediego_campaign=20190712_news_actu&utm_content=20190712&utm_campaign=newsactu&utm_medium=email

Honfleur signe le premier contrat de territoire interdépartemental

Honfleur. Les présidents des départements du Calvados et de l’Eure ont signé à Honfleur le premier contrat de territoire interdépartemental.

Un contrat de territoire engageant deux départements, c’est une première en Normandie. Pour l’occasion, Michel Lamarre, maire d’Honfleur et président de la communauté de communes du Pays de Honfleur Beuzeville avait mis les petits plats dans les grands. Recevant pour cette signature assortie d’un chèque de 2 millions d’euros visant à soutenir 18 projets, les présidents des départements de l’Eure, Pascal Lehongre et du Calvados, Jean-Léonce Dupont, au sein de la Lieutenance. Dominant le Vieux-Bassin, la Lieutenance est le dernier témoignage des fortifications de la ville de Honfleur au Moyen-âge. C’était au XVIIe siècle, la résidence du lieutenant du roi. Après plusieurs années d’une restauration qui n’est pas encore achevée, elle accueillera une résidence d’artistes internationale et un centre d’interprétation de l’architecture, du patrimoine et de l’histoire maritime...

L’un des territoires les plus dynamiques...

« La Lieutenance est un lieu symbolique d’échanges et de construction comme l’est notre communauté de communes qui fait le lien entre l’or bleu du Calvados et l’or vert de l’Eure... Au pied du pont de Normandie, au cœur du triangle, Caen, Le Havre, Rouen, à cheval sur deux départements, et en cohérence avec les flux quotidiens des milliers d’habitants, nous sommes une vitrine et l’un des territoires les plus dynamiques de la Région... » Pour preuve, Michel Lamarre a aligné quelques chiffres, « population en hausse de 4 % depuis 2010, chômage en baisse à 7,8 % et 320 emplois créés. » C’est l’effet village de marques et zone logistique...

Ce contrat de territoire 2017-2020 bénéficiera donc de 1,2 million d’Euros du département du Calvados et 842 000 de l’Eure. Ils viendront soutenir des créations d’équipements structurants et de services à la population, la préservation du patrimoine, le développement de l’économie touristique, la rénovation du centre-bourg de Beuzeville... « Autant de projets qui viendront structurer encore davantage la dynamique de notre territoire... »

Chacun des deux présidents a salué la démarche de cette com’com. « Ce n’était simple, mais vous l’avez fait. » Cette réunion de la Normandie « orientale et occidentale, » a, pour Jean-Léonce Dupont, valeur d’exemple.


Commentaire de Florestan:

Elle est bien belle cette réunion de borgnes qui refusent de voir la Seine-maritime qui se trouve en face!

On trouvera dans une récente édition de la Chronique de Normandie proposée par Bertrand Tierce (n°588) une assez juste analyse du cas Jean-Léonce Dupont, le très départementaliste président du département du Calvados, indécrottable localiste!

dupont1

dupont2

dupont3