L"Etoile de Normandie vient de recevoir le message d'alerte suivant et c'est consternant!

Alors que les dentelles d'Alençon et d'Argentan ont la chance de bénéficier du label prestigieux de l'UNESCO et font l'objet dans ce cadre d'une relative protection, il n'en est rien pour la dentelle de Bayeux qui était jusqu'à présent soutenue à bout de doigts par une structure associative qui doit mettre prochainement la clef sous la porte faute de moyens...

Situation d'autant plus consternante que ce riche patrimoine de la dentelle normande présent bien ailleurs que Bayeux, Alençon ou Argentan, mériterait de bénéficier d'une politique spécifique de valorisation et de protection à l'instar de ce que la région Normandie vient de mettre en place pour la langue normande...

Circonstance aggravante: le vice-président régional officiellement en charge de la culture et du patrimoine de la Normandie n'est autre que le... maire de Bayeux!

Question: que fait Monsieur Patrick GOMONT?


 

0

 

Qui sauvera la dentelle de Bayeux ?

Published on July 18, 2019

Alexandra Sobczak-RomanskiFollow

Présidente d'Urgences Patrimoine . Consultant en communication culturelle chez ARS communication

 

À l'heure tout le monde parle de l'excellence des savoir-faire Français, il en est-un qui est menacé de disparition.

Le Conservatoire de la dentelle de Bayeux risque de fermer définitivement ses portes si personne ne lui porte secours.

Les caisses sont vides, l'unique salariée ne peut plus être payée et le Tribunal de Grande Instance de Caen doit se prononcer le 26 juillet sur le sort du Conservatoire.

Cela signifie donc, que cet art emblématique du territoire Normand vit peut-être ses derniers jours.

La première bataille à gagner est celle du 26 juillet, afin que le Tribunal accorde un délai au Conservatoire. Je ne doute pas que le bon sens ira dans cette direction, enfin, espérons le...

Si ce délai est accordé, cela va laisser un peu de temps pour trouver des partenaires financiers qui auront l'intelligence de s'associer à ce projet de sauvegarde.

D'ailleurs, si une grande Maison de Couture ou une entreprise emblématique du "Made in France" réagissait avant le 26 juillet, le Conservatoire pourrait alors se rendre au Tribunal plus sereinement en présentant un plan de reprise qui assurerait son avenir.

Ne laissons pas disparaitre l'excellence française pour quelques milliers d'euros. On alloue des subventions pour des activités bien moins prestigieuses, alors je ne peux me résoudre à voir disparaitre un "Geste à la Française" dans l'indifférence générale.

J'espère vraiment que l'Etat et la Région vont réagir rapidement, car, pardonnez-moi ce mot "facile": il est urgent de "faire dans la dentelle".

 

Lire l'article de France3 Normandie :

https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/calvados/conservatoire-dentelle-bayeux-pourrait-disparaitre-fin-ete-patrimoine-menace-1700518.html?fbclid=IwAR2MU_t36IgZUHbtwStcvMoQ6zkS6G_Wo5IotsrNvUgz7Dv84VlgF3i8LuQ


 Commentaire de Florestan:

Situation vraiment consternante en effet! Alors que la région valorise la filière couture et mode dans les lycées professionnels normands avec un bel événement qui vient de se dérouler à la cité de la Mer de Cherbourg, on laisse périr l'art de la dentelle de Bayeux!

Cherchez l'erreur!

https://www.youtube.com/watch?v=qrlWXF6kK7g&feature=push-sd&attr_tag=8JaZiHeJaSDoZIk0%3A6

La mobilisation se met en place, une cagnotte sur Internet est ouverte. Objectif? Récolter 10000€ avant  le 26 juillet 2019

https://www.leetchi.com/c/sauvons-le-conservatoire-de-la-dentelle-de-bayeux?fbclid=IwAR0nHxE9cC3yzo2kVTE5GvF2fI1IY2M3D4ps0RgjqBjxP5QrhbJXFbuitZw

Message d'Alexandra Sobczak- Romanski:

Qui sauvera le Conservatoire de la Dentelle de Bayeux ?

Suite...

Hier je me suis entretenue avec la responsable du Conservatoire, afin d'avoir des précisions. Rien de mieux que le contact direct pour essayer d'agir bien et au plus vite.

Urgences Patrimoine va dès aujourd'hui demander à la Région Normandie de débloquer une subvention exceptionnelle pour sauver ce savoir-faire remarquable, en espérant que notre appel sera entendu.

N'oublions pas que le Conservatoire passe devant le Tribunal de Caen le 26 juillet et risque la liquidation judiciaire. Bien entendu, les responsables vont demander la poursuite d'activité car il est impensable de voir disparaître un savoir faire vieux de 300 ans.

 

Je peux tout de même annoncer une bonne nouvelle:

Hier le hasard a fait que je me trouvais avec Pascal Payen Appenzeller, fondateur du GESTE D'OR à qui j'ai fait part de mes inquiétudes concernant cette "affaire"et j'en ai profité pour lui soumettre l'idée de décerner la qualification "GESTE D'OR" au conservatoire.

Si cette qualification est à l'origine attribuée aux acteurs d'exception du patrimoine bâti, la dentelle de Bayeux mérite bien cette reconnaissance, car une des préoccupations premières des acteurs du GDO est la transmission des savoir-faire.

Dès lundi donc, le conservatoire sera informé de cette belle reconnaissance.

Une pièce supplémentaire à présenter au tribunal le 26 et pas des moindres.

Mais ce qui sauverait définitivement la dentelle de Bayeux lors de l'audience, ce serait d'arriver avec une partie de la dette "épongée". 

Une cagnotte en ligne a déjà été mise en place en Angleterre par une étudiante anglaise du Conservatoire, mais en accord avec la direction, Urgences Patrimoine en a créé une seconde, car le 26 juillet c'est "demain" et même si la cagnotte restera ouverte après cette date, la mobilisation doit être massive dès aujourd'hui.

Vous êtes extrêmement nombreux à vous être émus du sort du Conservatoire, alors j'espère que vous serez tout aussi nombreux à faire un geste, aussi modeste soit-il pour assurer la pérennité de ce savoir-faire d'exception.