Le Journal de la Marine Marchande publie, en page 45 de son n° de juillet, l'interview de Laurent Foloppe, directeur commercial et marketing de Haropa :

     On y retrouve les poncifs des membres de la gouvernance portuaire des ports maritimes de l'axe Seine :

" ... mettre en oeuvre des solutions globales pour que l'axe Seine soit la porte de l'Europe. ... " Et une généralité mâtinée de voeu pieu !

" ... report modal et des solutions de plus en plus décarbonées. ... " Et l'allègement du trafic de poids lourds à travers la partie terminale de l'estuaire de la Seine, c'est pour quand ?!

" ... dessertes terrestres, insuffisamment développées. C'est particulièrement vrai pour le ferroviaire. ... " ça fait combien de temps qu'on le répète ?!

" ... "la bataille en mer se gagne à terre". Augmenter les volumes c'est bien, encore faut-il pouvoir les évacuer. ... " Vous me le copierez 100 fois ! Quoique, depuis le temps que cette invocation est exprimée...

" ... Haropa doit être capable d'attirer de nouveaux flux mais aussi de récupérer des trafics à destination de l'hexagone. " Et une autre généralité mâtinée de voeu pieu !

Résultat de recherche d'images pour "bonnet d'âne" directeur commercial et marketing d'Haropa - 2019-.... ?... ou

Résultat de recherche d'images pour "toréador"      pour affronter la communauté politico-portuaire rouennaise qui bloque la réalisation d'un franchissement ferroviaire de l'estuaire de la Seine à proximité du port du Havre avec le soutien du lobby céréalier et grâce à la passivité fataliste de la majeure partie de la communauté politico-portuaire du Havre...