Churchill disait: "l'humanité se partage en deux. Il y a ceux qui feront de toute opportunité une difficulté et ceux qui feront de toute difficulté une opportunité". Visiblement, bon gré, mal gré, les Dieppois toujours aux premières loges des humeurs anglaises (ils ne peuvent faire autrement...) ont choisi leur camp: celui de profiter du Brexit en tant qu'opportunité!

A l'occasion du passage de la course à la voile en solitaire du "Figaro", on lira avec intérêt ce reportage proposé le 21 juin 2019 par le "Figaro Magazine" sur les quais du port de Dieppe:

dieppe1

dieppe2

dieppe3

dieppe4

dieppe5


 

Commentaire de Florestan:

Les journalistes parisiens n'ayant pas cette curiosité, on précisera utilement que le port de Dieppe est un port géré par la région Normandie et que la passerelle ferry avec son terminus anglais de Newhaven est la propriété du conseil départemental de la Seine-maritime. D'où cette conclusion exotique mais totalement "girondine" dans son esprit:

Les solutions concrètes pour se préparer au Brexit ne sont pas parisiennes mais... normandes!