BILLET DE FLORESTAN:

Cinq mois après son incendie, la cathédrale Notre-Dame de Paris nous alerte toujours. Le nihilisme contemporain est plus l'acte de décès de notre civilisation que l'acte de naissance de celle qui, croient savoir certains, doit absolument la remplacer...

Dans l'ordre du symbole, le 15 avril 2019 fut un peu comme notre "11 septembre"...

jesus

Le dessinateur Gros a vu gros sinon juste... Marianne, n°1153, 19/25 avril 2019: il est très probable que l'on ne connaîtra jamais la cause précise de cet incendie extraordinaire qui a largement consumé sa cause. Un mystère de plus dans la liste des mystères de Notre-Dame.

Le lundi 15 avril 2019, début de la Semaine Sainte 2019, Notre- Dame de Paris est entrée, de nouveau, dans la grande politique française... La vieille dame en a l'habitude: elle le fait, plus ou moins régulièrement, depuis le XIIIe siècle!

Sa dernière intervention est un coup de maître: les gilets jaunes en ont rêvé, Notre- Dame de Paris, l'a fait!

Voilà l'agenda politique de notre bonimenteur national, ce soi-disant maître des horloges, préparant laborieusement sa réponse à la "crise des Gilets Jaunes", cramé, réduit en cendres par une vieille dame de 850 ans!

Notre- Dame s'est souvenue de Quasimodo et de toute cette misère humaine qu'il faut accueillir et consoler. Notre- Dame de France ne veut pas que nous renoncions à nous-mêmes et à nos valeurs universelles que nous devons, que cela plaise ou non, à plus de mille ans de révélation judéo-chrétienne et que nous devenions une "start up nation" seulement préoccupée d'argent gérée par des élites qui ont l'imaginaire colonisé par celui venu d'outre atlantique alors que des clochards errent sous les cloches de Notre- Dame.

Alors, pour nous réveiller et nous obliger à regarder le réel (et non pas une vidéo pré-enregistrée) par le double vitrage des bureaux climatisés ou par les écrans de nos télévisions, ordinateurs, tablettes et autres smartphones, Notre- Dame nous a joué un drame hugolien total, une colère immolée dans un brasier général montant au ciel. La cathédrale a sacrifié ses hauteurs, son toit et sa flèche et elle a brûlé comme un gigantesque encensoir: l'énorme fumée dorée poussée par le vent, s'élevant de l'Orient vers l'Occident (et non l'inverse) à l'heure de la fermeture des bureaux dans les grandes tours de la Défense, a monté comme une prière pour ébranler les consciences encravatées de certitudes terrestres de nos dirigeants et faire pleurer le peuple de Paris et de France.

c5d9148_TfT3g04FMPwxOGudC4TRmqEh

On rappelera une évidence: la préparation des Jeux Olympiques de Paris en 2024 n'a rien à voir avec cette grandiose affaire. Tout le monde s'en fout des J.O. sauf Madame Hidalgo, cette boutiquière furieuse de voir son principal produit d'appel partir en fumée!

Le philosophe Alain Finkielkraut a cru bon devoir dire ceci:

"L'incendie de Notre-Dame n'est pas un attentat terroriste ni même un accident: c'est une tentative de suicide."

Et Christine Sourgins, historienne de l'art, de conclure:

"Quand un peuple ne mérite plus son patrimoine, il le perd. Il y a un corrélat d’ordre religieux à cette dure loi de l’effondrement des civilisations. Qu’une cathédrale brûle en pleine Semaine Sainte, en dit long : il ne faut pas être grand théologien pour se douter que les récentes affaires de mœurs nauséabondes déplaisent à la Providence divine, peu satisfaite de la manière dont l’Eglise se conduit et est conduite. Or ce sont les hauteurs de l’édifice qui sont parties en fumée, la flèche en particulier (dont les apôtres et évangélistes s’étaient absentés). C’est peut-être un hasard, bien sûr, mais c’est assurément un symbole."