L'Etoile de Normandie partage avec vous la dernière chronique normande proposée par Gilles Mauger pour l'Eveil de Pont-Audemer (15 octobre 2019):

Chronique de Gilles Mauger pour l'Eveil de Pont Audemer
COMME DISAIT MA GRAND MERE
Fai vilain d’la goule. Faire carrément la gueule.
VOCABULAIRE NORMAND
Eluger, fatiguer, a pour origine scandinave slyja, fatiguer.
DO YOU SPEAK NORMAN ? Yes you do but you don’t know it.
To abstain a bien sûr pour origine normande abstenir.
EUNE TITE HISTOUERE

galetsetretat-2

Vivement la rentrée
_ Boujou Maite Jean. Cha va ti byin anhuit ?
_ Cha va couomme eul temps. Pas ? Queue désolâtion. Les mares sont à chèque. Y a pus ryin à maquer euddans z’harbages pou les béites. Si no c’menche à leu bailler du fein à c’t’heu qui qu’i va nos rester pou l’hivé à v’ni. Pas ? Y a pus d’saison man paure Nono ? Creis-mei.
Pis tei, cha va ti couomme tu veus ?
_ Est pin pire. Est vrai qu’i fait caod. Vos pensez-ti à vos « hydrater » ?
_ Ah mais cha, pou m’hydrater, j’m’hydrate. Pin toujou aveu d’liao d’alieu. Mais ch’est pou rende pusse aisée l’hydratachion. Pas ? Sitot cha qui qu’cha dit z’évenn’ments ?
_ Pin grind chaose, i sont pin oco ratrés d’vacanches. Pis les horsains i z’ont pin grind chaose d’intéréchant à conter. Pas ? A çu propos vos avez ti luisu cha euddans l’jorna ? Les horsains qui s’racachent cheu z’eus aveu des galots d’nos grèves. Des remembrances eud vacanches qu’i nomment cha. I z’en racachent des tonnes à çu qu’i parait. I z’en ont euddans l’corset touot d’méime. Vos nos veyez quitter Paris aveuc un morcé d’la tour Eiffel euddans la pouquette. Qui qu’vos en dites ?
_ Est touot dreit cha. No les attendrait coinquer. I z’en f’raient pin du chinéma. Tiens ! A çu propos, erseir je m’sieus trové à racotrer la file à Jean Piè. Tu caoses d’eune belle tite horette. Cha f’sait eune paose qu’euj l’avais pin veue. Veyes-tu qui ch’est ?
_ Ah mais! Pou cha, oui ! Est vrai qu’all était pin laide eune toute. D’jà touote pétiote, euddans san ber aveu cha varvoteuse blue couomme ches yus, all‘tait rien jatille et toujou souoriante aveu cha. Amprès bié seur, all est d’vindue eune belle gameine bié caillotte. Vos sov’nous quanqu’all f’sait partie des pète à coueuses de chaint Potin. All‘tait rien glorieuse. Couomme ch’était la pusse belle, ch’était all qu’était eudvant aveu san grand vaton. Pis ch’est qu’all le ruquait rhat san vaton. J’ons toujou eu peu qu’i z’estourbissent queuqu’eun aveu çu bazar-là. Hureusement all‘tait pin trop maladreite et y a janmais eu d’acchident. Pas ?
Amprès touot cha all avait oco bellie et aveuc eul Bac euddans la pouquette, vos connaichez les gens : « passe ton bac d’abord », all a été taope-modèle. No la veyait dans l’Eveil eud Peut-Eudmé. A f’sait d’la réclame pou « Catefourque marqué » ou les camemberts « Trinque-là. » Ch’était la glouère. Pas ? A c’t’heu, al œuvre euddans l’théate.
_ Ah bouon ! J’savions pin cha. Qui qu’a fait ?
_ Al est caichière au chirque-théate d’Elbeu. Est eune bouonne position. Aveu des responsibilités. Pas ?
_ Cha m’a fait plaisi d’la r’veir pis cha m’a remembré une pleinté de souv’nis. Pas ?
_ Cha nos raganit pin touot cha. Pas ?
Tiens, qu’euj vos dise, le sam’di passé j’ons fait détalboter ma qu’mineye. J’ons bavaché aveu l’ramoneu qu’est itou éteigneu volontai et i m’disait qu’à c’t’heu, méime cheu les éteigneus i z’ont du ma à trover des noviaos pou remplacher les anchiens. No mais oyou qu’no va ? Cha va ête gai s’i faot qu’no argâde arder nos maisonnes. Queue vie qu’no vit ? Bouon est pin touot cha, faot qu’euj me raniche devant qu’ma maisonne parte en feumée. Pas ? A vos r’veir Maîte Jean. Byin l’boujou cheu vos.
Qui qu’i dit ?
chèque : sec ; Bailler : donner ; Horsains : gens d’ailleurs ; Luisu : lu ; Jorna : journal ; Se racacher : rentrer ; galots : galets ; Remembrances : souvenirs ; Morcé : morceau ; Attendrait coinquer : entendrait rouspéter ; Erseir : hier soir ; Horette : jeune fille ; Ber : berceau ; Varvoteuse : barboteuse ; Pète à coueuses : majorettes ; Glorieuse : fière ; Vaton : bâton ; Ruquer rhat : lancer haut ; Bellie : embellie ; Gens : parents ; Position : situation ; Pleinté : grande quantité ; Raganir : rajeunir ; Détalboter : ramoner ; Eteigneu : pompier ; Arder : brûler ; Se ranicher : rentrer chez soi ;