23 octobre 2019

NORMANDIE "bashing" (suite): Le marketing territorial normand n'est pas unifié et Ouest-France en fait ses choux gras!

Billet de Florestan Ouest-France, le grand quotidien régional breton, est, par nature, indifférent à la Normandie et quand on nous parle de notre région dans ce média encore grand, pensé, fabriqué et diffusé depuis Rennes, il est bien rare que cela soit bienveillant: raison de plus de lire la Pravda ligéro-bretonne de l'Ouest pour exercer notre lucidité et notre vigilance sur des sujets essentiels pour la Normandie, son avenir, donc son reflet médiatique, son rayonnement, son image, son attractivité. Un mois après la catastrophe... [Lire la suite]

23 octobre 2019

BELLÊME: un bel hommage à l'écriture manuelle... comme autrefois et une arme pour lutter contre la misère sociale.

C'était dans l'édition caennaise de Ouest-France datée du 8 octobre dernier... Pour une fois, la dernière page couleur du quotidien de l'Ouest ordinairement réservée aux Bretons heureux, laissait la place à un passionné de la carte postale originaire de Bellême, dans le Perche normand qui défend depuis des années la tradition (en perdition) d'écrire manuellement des cartes postales à ceux et celles qu'on aime. Compte tenu de certaines réalités plutôt inquiétantes qui nous démontrent que le progrès devrait faire, parfois et sur... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 octobre 2019

LUBRIZOL: Après le ROUEN "bashing" voici venir le NORMANDIE "bashing"!

A l'heure des réseaux sociaux qui amplifient tout et qui donnent des ailes d'avion supersonique à la connerie humaine, une seconde catastrophe est en train d'advenir, près d'un mois après la catastrophe industrielle et chimique de Lubrizol à Rouen: l'image de la Normandie est, désormais, dégradée au coeur même de ce qui fait l'identité de notre région. En effet, une suspicion sur les produits alimentaires normands, des produits essentiels, est en train de se développer dans l'esprit des consommateurs... L'un de nos fidèles lecteurs... [Lire la suite]