Avec une déambulation qui doit débuter devant l'abbaye-aux-Hommes (hôtel de ville) et qui doit trouver son terminus au pied du château... Tout cela semble très bien et partir d'une bonne démarche valorisant l'histoire de notre Normandie.

Mais...

Au pied du château, c'est actuellement un vaste chantier puisqu'on est en train d'y créer le futur parc public arboré du pied des remparts dans lequel nous ne sommes toujours pas certain de pouvoir y trouver ce qui pourrait, dans le délai le plus court possible, symboliser le grand retour du duc Guillaume et de sa femme Mathilde de Flandre, au coeur même de la ville qu'ils ont contribuée à fonder il y a plus de 950 ans...

RETOURGUILLAUME

En effet, il y a quelques semaines, la mairie de Caen, grâce à l'engagement de Mme Dormoy l'adjointe au maire en charge de la culture, nous avions pu obtenir l'assurance d'un emplacement plutôt valorisant au pied du château de Caen pour installer l'oeuvre de bronze et de pierre de l'artiste normande Christine Larrivière que nous défendons ici. Cet emplacement était prévu dans le virage de l'avenue de la Libération, en face du quartier historique du Vaugueux (restaurants) sur le sommet de la contre-escarpe qui domine le fossé du château, côté Est.

Archive de l'Etoile de Normandie:

http://normandie.canalblog.com/archives/2019/09/18/37644458.html?fbclid=IwAR0Vfl91jwR8GhvM82sDuEuCJcDqkY5Uzn3Iv-ABBG8tH1dwovLVFwODZQQ

Sauf que depuis quelques semaines, au pied de cet emplacement, on trouve, désormais, le monument commémoratif militaire britannique 1944 qui a été déplacé d'une centaine de mètres de son emplacement d'origine dans le cadre du projet de réaménagement paysager au pied des remparts...

https://www.ouest-france.fr/normandie/caen-14000/caen-le-monument-britannique-du-chateau-deplace-6513803

On est donc en droit de s'interroger sur les intentions de la ville de Caen à l'égard de notre projet. Une ville de Caen qui n'hésite pas, par ailleurs, à utiliser le patrimoine historique normand pour sa communication ce qui est fort bien mais qui le serait plus encore si les élus qui le sont par nos suffrages, faisaient enfin un peu plus confiance aux initiatives qui viennent de la société civile...

En attendant d'y voir enfin plus clair dans les intentions de la ville de Caen à l'égard de notre projet qui a reçu un soutien unanime de la part de la Région Normandie, nous avançons dans notre projet de financement...

Des entreprises normandes et caennaises sont désormais intéressées par notre démarche et nous allons aussi faire connaître notre projet en Angleterre. Les démarches sont en cours.

Nous vous en reparlerons ici très vite.

D'ici là, la cagnotte pour nous aider à financer ce beau projet d'un retour symbolique de Guillaume et Mathilde en leur ville est toujours ouverte en page d'accueil de l'Etoile de Normandie.