A défaut d'intéresser les cadres parisiens forcément dynamiques qui se font un Paris-Marseille en trois heures de TGV ou les autres bobos parisiens des "professions intellectuelles supérieures" qui rêvent d'un pied-à-terre à Bordeaux ou à Nantes (car New-York c'est vraiment trop cher...), Rouen, qui cherche à redorer son blason après les suies de Lubrizol, pourrait cibler la population des... EPHAD!

Dumoins c'est ce que les potaches du Gorafi (le site parodique du Figaro) suggèrent...

http://www.legorafi.fr/2019/11/18/les-retraites-pourront-beneficier-dune-pension-complete-sils-acceptent-daller-vivre-a-rouen/

Les retraités pourront bénéficier d’une pension complète s’ils acceptent d’aller vivre à Rouen

twilight-1581145_1280-e1574081080846

Afin de faire oublier les récents couacs concernant la réforme des retraites, le gouvernement a annoncé par la voix de Jean-Paul Delevoye, -le porteur de la réforme-, une nouvelle mesure permettant aux volontaires qui s’installeront à Rouen de percevoir une pension complète.

La retraite à taux plein n’est pas enterrée, elle pourrait même concerner un nombre non-négligeable de citoyens pourvu que ces derniers acceptent d’emménager à Rouen. « Ce système d’échange permettra aux Français jeunes et actifs de quitter la ville plus facilement et de demeurer en bonne santé pour faire tourner notre start-up nation » explique Agnès Buzyn, la ministre des Solidarités et de la Santé. Les volontaires bénéficieront en effet d’une retraite à taux plein et d’une prime exceptionnelle de 10 euros mensuelle pendant 18 mois. Ces primes seront croissantes en fonction de la proximité avec l’usine Lubrizol et pourraient même atteindre 30 euros sur le campement rom situé à environ 500 mètres de l’usine.

D’autres mesures en discussion

Constatant la popularité de la mesure quelques heures à peine après sa médiatisation, le gouvernement réfléchirait à d’autres solutions du même type. Selon nos informations, une prime de 20 euros pourrait être versée aux retraités désireux de s’installer à Notre-Dame-des-Landes ou au Teil, en Ardèche. Cette prime pourrait s’élever à 70 euros pour les retraités qui iront s’installer dans un des réacteurs de Fessenheim. Enfin, une indemnité de 320 euros-baptisée « clause des anciens »– pourrait être attribuée aux familles dont un membre de plus de 60 ans accepterait de se faire euthanasier en Belgique ou aux Pays-Bas.

Selon plusieurs sources contradictoires, la famille de Jacques Attali se serait déjà manifestée.


 

Commentaire de Florestan:

On suggère, par exemple, le versement d'une prime de risque de 100 euros pour tout couple de retraités osant s'installer au voisinage d'un élevage porcin des Côtes-d'Armor...

Car Le site du Gorafi n'est pas contrôlé par les Illuminatis... Mais par des potaches bretons! Et il faut croire que cela soit pire!

Par exemple, cet article parodique d'enquête sur la présence inexpliquée et forcément inexplicable d'un drapeau noir et blanc que l'on verrait partout, notamment dans tous les festivals de musique (sauf ceux de musique classique...). Bien entendu, l'enquête ne pousse pas sa curiosité jusqu'à rechercher les origines historiques et idéologiques dudit drapeau car la parodie risquerait de ne plus trop faire... rire!

http://www.legorafi.fr/2013/05/13/toujours-aucune-explication-scientifique-a-la-presence-dun-drapeau-breton-dans-les-festivals/

Et s'il fallait vraiment se moquer avec humour et autodérision de l'identité de certaines provinces françaises, on vous propose de redécouvrir la vision parfaitement désopilante des journaux TV régionaux proposée par les Inconnus au début des années 1990:

Provençaux de Marseille, Corses, Basques, Alsaciens, Savoyards, Tchtis du Nord et les incontournables Bretons sont dûments parodiés!

Il manque, bien entendu, tous les autres à commencer ceux qui, parfaitement divisés au fond de leur trou, échappaient à toute visibilité prêtant à rire ou à pleurer...

inconnus

https://www.youtube.com/watch?v=jtKT2ETxwcc