02 novembre 2019

Toussaint 2019: Monsieur M. en catimini au Havre pour semer des ferments de division normande...

Trente quatre jours après l'incendie sur le site de Lubrizol, Monsieur M. qui aime qu'on l'aime daigne paraître à Rouen sans se préoccuper de savoir que la date de péremption du yaourt élyséen est dépassé depuis longtemps. Et quand il ne s'agit pas de confondre un village du Perche ornais (Berd'huis) avec le plateau de télé du JT de TF1 à l'heure du Pernaut, Monsieur M., plus que jamais impressionniste, aime à se retrouver incognito à la ferme Saint Siméon de Honfleur, bel endroit devenu trop cher qu'un rapin de l'époque de Boudin... [Lire la suite]

02 novembre 2019

Trains en Normandie : Ah, les bons apôtres Verts !...

     Par l'intermédiaire d'un quotidien breton d'envergure nationale, les Verts viennent encore de nous délivrer un message moralisateur : Normandie : les Verts veulent plus de train Ouest-France. Publié le 30/10/2019 à 17h52 https://www.ouest-france.fr/normandie/normandie-les-verts-veulent-plus-de-train-6589166 Le groupe des élus régionaux Europe Ecologie-les Verts s’exprime, dans un communiqué, sur la politique régionale ferroviaire. Demandant qu’elle bénéficie de davantage de crédits. Un train à Alençon.... [Lire la suite]
02 novembre 2019

CAEN, place de la République: massacre en cours des derniers restes d'un joyau de style Louis XVI rescapé des bombes de 1944

Ce que la terrible pluie de bombes de l'été tragiquement libérateur de 1944 avait miraculeusement épargné, l'indifférence, l'ignorance et l'incompétence plus que jamais associées en ce début de XXIème siècle sont en train de le massacrer puis de l'anéantir définitivement.  Automne 2019, les derniers éléments d'un décor intérieur autrefois splendide, daté des années 1780, sont en train de disparaître: il s'agit de l'ancien hôtel "Paisant" dont l'immeuble et la façade, aussi sobre qu'élégante, existent toujours, rue de Strasbourg,... [Lire la suite]
01 novembre 2019

ART comptant pour rien: la FRAC-TURE normande perdure...

On pourrait aussi parler de facture normande car le bel outil d'aménagement territorial et de valorisation de la création artistique normande de notre temps que devrait être le Fonds régional d'art contemporain (FRAC) de Normandie se fait toujours attendre... Résumons rapidement l'affaire: Suite à la publication le 27 juin 2019 sur l'Etoile de Normandie de la maquette des statuts du futur FRAC qui prévoyait un siège à Sotteville-les-Rouen et une absence de représentation, en tant que telle, des trois principales villes normandes au... [Lire la suite]