On sait depuis longtemps que les Bretons se tapent l'incruste au Mont Saint Michel normand, le site historique le plus visité de la province française avec près de 3 millions de visiteurs annuels...

On connaît ici parfaitement leurs combines:

1) mettre un pied dans la porte institutionnelle sous prétexte de "bon voisinage", c'est ainsi que trois postes sur ceux qui seront réservés aux élus locaux au conseil d'administration du futur EPIC du Mont-Saint-Michel, ont été réservés à des élus bretons.

2) Tirer à eux la couverture symbolique et médiatique par tous les moyens possibles, y compris les plus malhonnêtes pour profiter un peu de la poule aux oeufs d'or montoise qui ne se limite pas, fort heureusement, à la seule "Mère Poulard". Cela donne, en général, des produits d'appels touristiques frelatés, des circuits d'excursion hors-sujet (par ex: le lien fait par les autocaristes bretons entre Saint-Malo et le Mont) voire des attrapes-nigauds pour touristes bobos étrangers débarqués de l'aéroport de Nantes: on le sait, la créativité des escrocs est sans borne et les Normands qui campent sur leur esprit de sérieux ou leur quant-à-soi sont, souvent, dépassés!

Comme les Bretons arrivent à détourner à leur profit l'aura touristique du Mont-Saint-Michel sans trop de peine (le chauvinisme normand n'étant pas breton...), les Ligériens, notamment Manceaux, se disent qu'ils pourraient faire de même avec les... Plages du Débarquement même s'il n'y a pas la mer au Mans.

Mais le Mans songe... à la Normandie!

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/le-mans-72000/le-mans-les-blockhaus-bientot-sur-le-circuit-des-plages-du-debarquement-6652560

Le Mans. Les blockhaus bientôt sur le circuit des Plages du Débarquement ?

L’aménagement de l’espace Chanzy, rendu possible par la déconstruction de la Cité administrative au Mans, valorisera deux blockhaus très bien conservés. Le Département de la Sarthe voudrait y attirer touristes et amateurs d’histoire

MjAxOTEyMzE3NzQ5NGFmOTJiZTA5MTA5ZDZkODdkMmVlNDcxYTg

Le Département souhaiterait voir figurer Le Mans… sur le circuit des Plages du Débarquement. En lieu et place de l’ancienne Cité administrative, à terre depuis quelques semaines, le réaménagement de l’espace Chanzy sera achevé fin 2020.

Le projet du Conseil départemental est d’y faire un « Historial » dédié aux guerres qui ont secoué la Sarthe de 1870 à 1945. Le site, qui verra le parc Victor-Hugo s’agrandir de 1 300 m2, abrite en effet deux blockhaus, désormais bien visibles des passants. L’un d’eux hébergeait l’état-major du général Dollmann, commandant de la 7e Armée allemande chargée de la défense des plages du Débarquement.


Commentaire de Barreau:

Ignorée, snobée, piétinée d’ordinaire par les régions voisines,
Après le circuit de visite (au départ de Nantes et en passant par Rennes) au Mont St Michel-Normandie , l’appellation camembert de Normandie revendiquée par les paysans de Bretagne et Pays de la Loire voilà que le Mans s’intéresse aux plages du débarquement.
Voilà que, finalement, on s’intéresse drôlement à la Normandie quand ça peut rapporter...