Nouvelle revue de presse proposée par l'Etoile de Normandie à la date du 23 janvier 2020...

  • Ouest-France, dans son édition du 22 janvier 2020, publiait un dossier fort intéressant sur le rôle joué par l'identité normande dans l'identité visuelle et symbolique des clubs sportifs de notre région: la réunification normande est en train de dynamiser le mouvement sportif régional car la fierté normande est une évidence.

Un bémol, cependant: le titre choisi par la rédaction (caennaise?) de Ouest France est plutôt mauvais et cela ne nous surprend pas. En effet au lieu de titrer "quand les clubs nourrissent l'identité normande" il aurait fallu, au contraire, dire: "quand la fierté normande nourrit l'identité des clubs sportifs"... Mais il est vrai que nous ne sommes qu'en Normandie, pas en Bretagne qui a, selon Ouest-France, le monopole de l'identité régionale "dans l'Ouest"!

identitésport1

identitésport2

Bien entendu, la fierté normande ne doit pas évoluer en Ligue 2...

identitésport3


 

  • EPIC du Mont-Saint-Michel: le crapaud radin dans le reliquaire veut se faire un peu oublier... enfin presque!

https://www.ouest-france.fr/normandie/avranches-50300/epic-du-mont-saint-michel-le-centre-des-monuments-nationaux-veut-clore-la-polemique-6703671

C49WzGx6_400x400

Car Philippe Bélaval qui préside aux destinées d'un Centre des Monuments Nationaux qui refuse que le Mont Saint Michel soit autre chose qu'une tirelire ou une Tour Eiffel du moyen-âge n'est pas à une provocation près!

Citation: "Le Mont-Saint-Michel est en Normandie. Tous les Bretons le savent. Mais la Normandie doit-elle bénéficier de toutes les retombées?"

Bien évidemment, les Bretons de Ouest-France n'ont pas raté cette affirmation parfaitement inepte de ce haut-fonctionnaire jacobin imbu de lui-même qui s'inquiète plus pour l'avenir de sa boutique que de contribuer réellement à une muséographie et une valorisation enfin dignes du plus grand chef d'oeuvre de la Normandie médiévale. Cette remarque imbécile de Monsieur Bélaval est aussi inexact sinon malveillante!

Les collectivités territoriales normandes, à commencer par la région Normandie n'ont jamais voulu prétendre s'approprier financièrement "toutes les retombées" du Mont-Saint-Michel! Inquiètes quant à l'équilibre financier du futur Etablissement Public d'Intérêt Commercial (on eut préféré "culturel") les exigences de messieurs Morin, Lefevre et Bas  qui représentent les intérêts normands dans ce dossier irritant  sont raisonnables voire hélas trop honnêtes car les Normands pourraient, à l'instar de leurs incorrigibles voisins sombrer sans vergogne dans la facilité d'un chauvinisme régional que leur prête ce haut... fat d'Etat! 

Quant au terme utilisé par Monsieur Bélaval de "retombées", il est bien malheureux! La Normandie n'a, pour l'instant, bénéficié d'aucune retombée significative, mises à part celles de... Lubrizol! On rappelera, en effet, que l'actuel syndicat mixte de rétablissement du caractère maritime du Mont-Saint-Michel encore présidé par Hervé Morin est... déficitaire! En outre, l'emploi d'un tel terme nous amène à penser que ce haut-fonctionnaire n'est pas placé sous la tutelle du ministère de la Culture mais sous celle de l'Economie et des Finances: l'esprit de boutique n'a jamais été très heureux!

Mais, surtout, on retrouve là le mépris jacobin implicite pour nos réalités régionales: Monsieur Hervé Morin appréciera le propos!

  Moralité: pas sûr que la polémique sur les moyens et les objectifs du futur EPIC du Mont-Saint-Michel puisse être close rapidement!

Lire ci-après (Ouest France, 24/01/20)

epicbelaval


 

  • Un autre symbole monumental normand, qui visiblement n'intéresse pas notre boutiquier, fête, ces temps-ci, son 25ème anniversaire:

https://www.ouest-france.fr/normandie/le-havre-76600/video-le-pont-de-normandie-25-ans-notre-immersion-dans-les-coulisses-de-l-ouvrage-6701952

MjAyMDAxYjQ3NzEwODg3NTg4N2EyOTA1OGEzODhkMDA2YWE0ODQ

 


 

  • Hervé Morin, le gars d'Epaignes, déclare sa flamme au Cotentin et au département de la Manche. Après son livre remarqué sur la Normandie "je viens d'ici" illustré, pour sa couverture, d'une vue panoramique de la sublime baie d'Ecalgrain, notre président normand confirme, donc, sa préférence pour le département de la Manche:

JT_JEVIENSDICI-H264LCN_2015

https://www.ouest-france.fr/normandie/pour-herve-morin-la-manche-est-numero-un-des-departements-normands-6703782

Pour Hervé Morin, la Manche est numéro un des départements normands

Ce mercredi 22 janvier, le président de la Région Normandie était à Saint-Lô. Il a positionné la Manche en première position des cinq départements normands.

Mercredi 22 janvier, Hervé Morin était l’invité d’honneur de l’inauguration du Pôle agglo 21, un bâtiment assez novateur dédié au numérique. Ce fut l’occasion pour le président du conseil régional d’envoyer des fleurs à ses hôtes : « Ce projet est à l’image du département. Vous ne vous en rendez pas compte car vous vivez ici : vous êtes dans un département qui marche très bien, lance Hervé Morin. La Manche est de loin le département qui va le mieux, sur les cinq départements normands. »

  • Pour rester dans ce satisfecit manchot...

https://www.ouest-france.fr/normandie/cherbourg-en-cotentin-50100/cherbourg-en-cotentin-sur-le-podium-des-villes-les-mieux-gerees-de-france-6703803

  • Sauf qu'on le sait, hélas, dans ce tableau manchot plutôt rieur, il y a quelques ombres: l'affaire Remade du côté d'Avranches dont il faudra accompagner la souffance sociale et l'inquiétude des ostréiculteurs du Cotentin face à la contamination de leurs huîtres au virus de la gastroentérite...

https://www.ouest-france.fr/normandie/coutances-50200/normandie-les-ostreiculteurs-perturbent-une-ceremonie-de-voeux-pres-de-coutances-6704081

  • Le littoral du Bessin est aussi concerné:

https://actu.fr/normandie/grandcamp-maisy_14312/le-virus-la-gastro-enterite-toujours-present-dans-huitres-bessin_30916457.html

  • Une consolation: la relative amélioration de la qualité de l'eau des rivières dans le bassin versant de la Seine.

https://actu.fr/societe/letat-ecologique-eaux-sameliore-timidement-dans-bassin-seine-normandie_30949319.html

  • Une confirmation: Hervé Morin aime le bocage normand et annonce une politique publique régionale spécifique pour stopper sa destruction:

(OF 24/01/20)

bocage


 

  • Picauville: les éoliennes pourraient profaner une terre sacrée depuis le 6 juin 1944

https://actu.fr/normandie/picauville_50400/projet-eolien-sur-terres-debarquement-lettre-emouvante-dun-veteran-amerindien-95-ans_30943422.html

  • On le sait, les éoliennes font débat quant à leur pertinence même de leur rendement énergétique ou du modèle économique et financier qu'elles impliquent, sans parler des nuisances avérées pour les paysages, le patrimoine culturel et mémoriel, l'environnement. Malgré tout cela, la Normandie, région industrielle et énergétique ne veut par rater le moment éolien. Question: ce dernier est-il si durable que cela?

(source: OF 20/01/20)

campusenergie

éoliennes

  • L'innovation numérique fait plus consensus. On salue une nouvelle fois les performances des entreprises normandes: exemple pris à Bernay.

(source: OF 20/01/20)

frenchtech

  • Mais d'autres performances normandes, plus traditionnelles celles-là, sont toujours bonnes à signaler...

(source: OF 22/01/20)

étalon

  • Revenons, pour finir, sur les vives inquiétudes sociales et sociétales qui émaillent la société française: la Normandie n'est pas épargnée par la vague d'actes christianophobes qui progresse actuellement partout en France sous les radars du politiquement correct médiatique... Un bus de pélerins normands en partance pour la basilique Notre-Dame de Pontmain a été attaqué à son départ de Caen, il y a quelques jours, par un commando LGBT masqué et armé de fusils lançant des billes de peinture...  Quatre députés normands, dont Alain Tourret, condamnent fermement cette action "militante" déplorable!

(source: OF 22/01/20)

christianophobie

  • Menace de fermeture de tribunaux des Prud'hommes faute d'activité suite à la réforme Pénicaud du code du Travail: le tribunal d'Avranches est concerné.

(source: OF 22/01/20)

prudhommes