Excellente initiative du conseil régional de Normandie présidé par Hervé Morin!

2606-tab

Traduction :

"En 2014, l'un des plus importants militants du Brexit était photographié portant un cravate de la Tapisserie de Bayeux. La cravate aurait été portée pour 'rappeler aux gens la dernière fois que la Grande-Bretagne a été envahie'. La tapisserie elle-même représente beaucoup plus que la conquête normande de 1066. Elle est devenue un symbole de l'histoire du Royaume-Uni partagée avec la Normandie et la perspective du retour de la tapisserie en Grande-Bretagne représentera un nouvel avenir de la coopération anglo-normande. Et, même si aujourd'hui marque le jour où le Royaume-Uni quitte l'UE, nous pensons que cela vaut la peine de rappeler que quelle que soit votre position, il y aura toujours plus pour nous unir que nous diviser. Donc, que ce soit pour visiter, travailler, étudier ou faire du commerce, vous serez toujours les bienvenus en Normandie. Pour savoir comment ensemble nous pouvons construire l'avenir, visitez le site choosenormandy.com." 


 

https://www.ouest-france.fr/normandie/brexit-le-clin-d-oeil-de-la-normandie-aux-britanniques-6715854

Brexit. Le clin d’œil de la Normandie aux Britanniques

Alors que le Royaume-Uni quitte officiellement, ce vendredi 31 janvier 2020 l’Union Européenne, la Région a pris des encarts dans deux journaux britanniques. Objectif : rappeler les liens historiques et culturels qui existent entre les deux territoires.

La Région Normandie a publié aujourd’hui une page de publicité dans The Times et The London Evening Standard. Objectif de cette campagne : « Rappeler aux touristes, étudiants mais aussi aux investisseurs britanniques – qu’ils soient pro ou anti-Brexit que la Normandie reste leur porte d’entrée historique et naturelle vers l’Europe du fait de sa situation géographique », note la Région dans un communiqué.

Hervé Morin, président de la Normandie, appuie : « En ce jour historique, le peuple normand tient à rappeler amicalement au peuple britannique les liens historiques solides et durables qui existent entre la Normandie et le Royaume-Uni. »

Rencontre à Bruxelles sur la pêche

Concernant les conséquences immédiates du Brexit, Hervé Morin, s’est aussi déplacé à Bruxelles le 28 janvier 2020. Il a notamment rencontré le nouveau commissaire chargé de la pêche et de l’environnement, Virginijus Sinkevičius et « a insisté sur l’urgence d’une entrée en négociation. Il a également souligné qu’un bon accord passera par le maintien d’un équilibre entre, d’un côté, l’accès aux eaux territoriales britanniques pour les pêcheurs normands, et l’accès au marché intérieur européen pour les pêcheurs britanniques, dont certains débarquent une part importante de leur pêche en Normandie ».


 

Voir aussi:

https://www.tendanceouest.com/actualite-350151-normandie-brexit-la-region-s-exporte-dans-les-journaux-britanniques.html

Normandie. Brexit : la Région s'exporte dans les journaux britanniques

La région Normandie a eu le nez fin. Le jour du Brexit, elle a lancé une campagne de promotion dans deux journaux britanniques

La Région Normandie a créé un site internet en anglais pour inciter les Britanniques à venir visiter la région et à garder un lien malgré le Brexit. © capture choosenormandy

Par Tendance Ouest

350151

Cette fois, ça y est, le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, ce vendredi 31 janvier. À cette occasion, la Région Normandie, Normandie attractivité et l'Agence de développement pour la Normandie (ADN) ont envoyé un message fort aux Britanniques. Via une campagne de communication "Certains liens perdurent" (traduit de l'anglais "Some ties endure"), elle a souhaité mettre en avant les liens forts qui unissent Anglais et Normands malgré le Brexit, notamment la Tapisserie de Bayeux et Guillaume le Conquérant.

"Certains liens perdurent"

Elle est diffusée ce vendredi matin en troisième page du journal The Times et en dernière page de couverture du London Evening Standard, journal distribué dans le métro londonien.