Les Bretons l'ont fait quitte à prendre un risque avec le ridicule, à savoir, obtenir le droit d'arborer sur un réseau social bien connu une émoticône pavoisant aux couleurs néo-américaines Gwen-ha-du...

Image1

Hervé Morin a répondu positivement à la sollicitation d'un internaute normand qui suggérait de faire comme les Bretons sur Twitter, à savoir pavoiser à nos léopards normands le temps de quelques semaines sur le premier réseau social mondial...

La question est donc posée:

Pour ou contre un "émoji" aux couleurs du drapeau normand sur Twitter?

Au delà de la question légitime de savoir s'il n'y a pas des sujets plus sérieux pour l'avenir de la Normandie ou si, une fois encore, il est pertinent ou non de tout oser comme les c..., on notera que ce défi peut être l'occasion d'affirmer avec une certaine visibilité la volonté commune des Normands qui veulent afficher leur fierté d'être Normands car il faut bien qu'il passe une caravane pour que les chiens aboient! (Et nous en avons un ici qui, dans son chenil, a déjà commencé...)

https://actu.fr/lifestyle/apres-bretagne-region-normandie-veut-aussi-emoji-sur-twitter_31398903.html

Après la Bretagne, la Région Normandie veut aussi son émoji sur Twitter

La Région Normandie a annoncé vouloir faire la demande d'un émoji normand auprès du réseau social Twitter, alors que la Bretagne a bénéficié de son émoji durant quelques semaines.

La Normandie pourrait-elle bénéficier, comme la Bretagne, de son propre émoji sur le réseau social Twitter ? C’est en tout cas ce qu’a laissé sous-entendre la Région dans une de ses publications, sous forme de tweet, le 27 janvier 2020. « C’est dans les tuyaux, on va voir ça avec Twitter France. Mais on aurait aussi bien besoin de l’engouement des Normands », a annoncé le compte officiel de la Région, en réponse à la sollicitation d’un internaute.

emojinormandie

Un hashtag #EmojiNormand

Contactée, la Région affirme en effet, vouloir « faire la demande d’un émoji normand auprès de Twitter. » Pour cela, elle a « besoin du soutien du plus grand nombre pour relayer cet engouement auprès de Twitter, grâce au hashtag #EmojiNormand. « C’est avec ce type d’engouement que la Bretagne a réussi à obtenir un émoji breton pour quatre semaines », affirme-t-elle.

La Bretagne a en effet obtenu son propre #EmojiBZH, le Gwenn ha — le drapeau breton — du 13 janvier au 9 février 2020, qui a été utilisé pendant cette période, près de 405 886 fois. Leur objectif étant d’avoir définitivement leur symbole dans la liste des émojis. Les Normands pourront-ils faire mieux ? La guerre des tweets est déclarée !

emojibreizh


 

Voir aussi:

https://www.zdnet.fr/actualites/bretagne-normandie-feroce-concurrence-sur-les-emojis-39870306.htm