Son nom?

La coopérative d'Isigny- Saint-Mère

logo-isigny-ste-mere

https://www.ouest-france.fr/economie/agriculture/isigny-champion-de-france-du-prix-du-lait-6733922

Isigny, champion de France du prix du lait

Selon le mensuel L’éleveur laitier, la coopérative normande est le transformateur qui a le mieux payé le lait, en 2019.

PRIX DU LAIT

Depuis 2012, le mensuel L’éleveur laitier publie un observatoire du prix du lait à partir d’un réseau de producteurs de quarante-huit laiteries réparties dans neuf bassins laitiers. Et pour la deuxième année consécutive, Isigny Sainte-Mère arrive en tête de son palmarès. En 2019, la coopérative d’Isigny (Calvados) a payé la tonne de lait 407,41 € à ses 650 producteurs (prix maximum intégrant les primes et les ristournes). Un record dans l’hexagone.

Isigny Sainte-Mère devance la coopérative Ermitage (393,76 €/t) qui fabrique des fromages dans l’Est de la France et des acteurs comme Bel, positionné sur le créneau « lait équitable, produit sans OGM et avec pâturage » mais aussi la laiterie Saint-Père-Intermarché (Les éleveurs vous disent merci) et Laiterie de Saint-Denis-de-l’Hôtel (C’est qui le patron ? !).

La coopérative normande arrive loin devant Lactalis, Sodiaal, Savencia, les leaders de l’industrie laitière, qui ont payé leurs producteurs (Bretagne, Pays de la Loire), respectivement 354,66 €/t (+8,51 à +8,97 € par rapport à 2018), 353,05 €/t (+8,44 à + 11,52 €) et 366,32 €/t (+20 € par rapport à 2018).

Alors que la loi Alimentation (Egalim), promulguée en 2019, devait mieux répartir la valeur ajoutée entre la distribution, les industriels et les producteurs, seules les marques nationales ont pu bénéficier de hausse de prix. Les laiteries qui réalisent une part importante de leur chiffre d’affaires en MDD (Marques de distributeurs) ont été pénalisées.

Poudre de lait infantile

Spécialiste de la poudre de lait infantile depuis 1952, Isigny Sainte-Mère (225 millions de litres de lait collectés) qui produit aussi des fromages, du beurre et de la crème d’Appellation d’origine protégée (AOP), profite d’une excellent « mix-produit ». La poudre de lait infantile avec ses 250 formules différentes, est vendue à 80 % hors de France, principalement en Chine (le tiers de la production). Une sixième tour de séchage, en cours de construction, devrait rentrer en fonctionnement à la fin de l’année 2020.


 

Commentaire de Florestan:

Pour bien payer les éleveurs, une laiterie doit travailler non pas avec la grande distribution avec un lait de qualité quelconque mais à l'exportation avec la... Chine avec un lait de qualité supérieure.