L'ancienne foire aux bestiaux d'Argentan, foire séculaire programmée au début du Carême, a fait sa mue pour se relancer en une fête de la Normandie avec un succès populaire qui n'a jamais failli et qui confirme l'attachement des gens à leur région autour de ces bons produits de la campagne normande: c'est, certes,  une Normandie de carte postale qui est promue à cette occasion, une Normandie rurale avec son foin et son fumier, une Normandie populaire qui aime ses bêtes loin des délires urbains des véganes et autres animalistes anti-spécistes...

Bref! C'est la Normandie du plancher des vaches qui est, ainsi, célébrée chaque année à Argentan, début mars: c'est la Normandie qu'on aime!

https://www.ouest-france.fr/normandie/argentan-61200/argentan-toutes-les-normandie-sont-la-fete-6769923

 À Argentan, toutes les Normandie sont à la fête

vachesnormandies

La septième Fête de la Normandie accueille à Argentan (Orne) les amoureux de la région, ce week-end. À chacun sa Normandie ? Effectivement. Mais ça tombe bien, il y en a pour tous les goûts (normands)…

Le jeu était trop tentant… Samedi 7 mars, sur le Champ de foire d’Argentan, visiteurs, éleveurs, exposants, chacun s’y est prêté, amusé : « Ce qui pour moi symbolise le mieux la Normandie ? Euh… Ses fromages ! », se risque Jean-Louis. « Il n’y a pas que le camembert, insiste ce retraité Falaisien, né au Mans mais adopté, voici deux ans, par les Normands. Bon, le nom des autres fromages m’échappe mais oui, j’ai eu un coup de cœur pour cette région. »

« Il y a aussi le Pont-L’Évêque, le Livarot et le Neufchâtel, énumère, incollable, Florent Enjalbert, éleveur de vaches normandes. La Normandie, ce sont ses vaches à trois couleurs : le blanc, le rouge et le marron foncé… »

Les vaches normandes restent les vedettes incontestées de la Fête de la Normandie. | OUEST-FRANCE

Son béret enfoncé sur la tête, il participe à la Fête de la Normandie pour son festival de l’élevage, premier concours de vaches normandes de la région. Il étrille patiemment l’une de ses bêtes, de retour du salon de l’agriculture. Dans son dos, Clément, 14 ans, l’admire affectueusement : « La Normandie, c’est des gars comme Bébert, se rengorge l’adolescent, lui-même fils d’éleveur. Et puis il y a les pommiers, les percherons…

MjAyMDAzMTc4N2M4NDA4YWI3NTFiNTg0ZjI3MjA4ZmE3YzQ4ZGQ

On avait dit une seule proposition ! Comme lui, Estelle Quellier a du mal à se limiter : « L’herbe, les pâturages, les vaches », réfléchit l’éleveuse. « La pluie ! » la coupe son fils, Samuel, du haut de ses dix ans. Exceptionnellement, la Fête de la Normandie n’avait pas ça en stock, ce samedi.

MjAyMDAzYjJlNTA5Zjc2MWY2NTBlZmQ0NWMwMjI2NGJkNThlYWEdesgrippes

Bernard Desgrippes, spécialiste du parler du Domfrontais, est l’invité de cette septième édition. | OUEST-FRANCE

Vikings, tripes et calva…

Tandis que ses neveux admirent de fières représentantes des poules du Merlerault, Samuel Quilan donne à son tour son sentiment : « Ce qui compte, en Normandie, c’est son terroir ! » Le trentenaire précise sa pensée : « Les tripes et la bonne chère ! » En voilà un qui sera comblé : sous le hall du Champ de foire, les producteurs locaux sont au rendez-vous. Cidre, charcuterie, huîtres, biscuits… De quoi avoir envie de reproduire les recettes dont plusieurs chefs normands font la démonstration, à intervalles réguliers.

MjAyMDAzZDVkZjkwZDUxM2I4ZTJlZGQ0MGEwNWQwZTUyMGI0YTY

« Je vais prêcher pour ma paroisse, la Normandie, c’est surtout son histoire, taquine Anne-Claire Birée, médiatrice du musée de Vieux-la-Romaine (Calvados). On dit que la région est née avec les Vikings, mais ce n’est pas vrai. La Normandie était truffée de petites Rome, à l’Antiquité… » Autre stand, autre site touristique. Et nouveau cocorico, Ornais, cette fois : « La Normandie ? Le Haras du Pin en est le plus beau des symboles, naturellement… »

Mais le seul à oser, au fond, dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas, c’est Bernard Desgrippes, spécialiste du patois du Domfrontais : « On vous a parlé du calva, j’espère ? »

Le chef caennais Jean-Christian Thomas a ouvert le bal des démonstrations culinaires, ce samedi 7 mars. | OUEST-FRANCE

MjAyMDAzYmRlZmQyYWI2MGQwMGI1Zjk0NGNiZWYyMTM3YjI3ZTg

 

Des animations telles que la tonte des vaches ou la buvée des veaux ponctuent la journée. | OUEST-FRANCE