On sait pourtant qu'un dossier de classement au patrimoine mondial de l'humanité se traîne à l'UNESCO pour protéger l'intégrité paysagère, environnementale, mémorielle et historique des plages du Débarquement de Normandie en juin 1944...

On sait, par ailleurs, que ce même projet pourrait être invalidé par la possibilité de voir apparaître au large quelques 70 éoliennes marines piquant l'horizon marin comme autrefois, le matin du 6 juin, les milliers de navires de l'armada de l'opération "Overlord", sachant qu'en outre, les experts de l'UNESCO ont déjà fait des recommandations plutôt pressantes auprès des élus locaux concernés pour effacer (grâce à une aide financière généreusement consentie par le conseil régional de Normandie) quelques verrues du bord de mer et pour améliorer sensiblement la qualité paysagère du littoral concerné, qui parfois, laisse à désirer... notamment du côté de Courseulles où une municipalité précédente a fait rebâtir par un promoteur immobilier peu inspiré une réplique du Mur de l'Atlantique!

courseulles-1024x591

1z6a2re26myefwqvbp9xrzpd9ran4fe6y5ygf5k3k

Courseulles-sur-Mer---Bassin-Ile-de-Plaisance-acces-par-seuil-F

(charmant...)

Enfin, il n'a échappé à personne (on parle des êtres humains normalement constitués et non pas de certaines créatures curieuses qui peuplent parfois les conseils municipaux) que le réchauffement climatique en cours provoqué par l'émission des gaz à effet de serre dans l'atmosphère provoque à son tour une hausse significative du niveau moyen de la mer: on parle de 50cm à 1 mètre de plus d'ici 2060 ou la fin de ce siècle avec des conséquences concrètes considérables pour les activités humaines sur le littoral marin.

Non loin de Courseulles-sur-Mer, plus à l'Ouest sur la côte, la commune d'Asnelles est littéralement "sur mer" lorsqu'il y a, comme en ce moment, conjonction entre grands coefficients de marée et tempête générant une forte houle et un risque de submersion marine.

P1D2423705G

photo_233986

Submersion-Anel_09-854x567-854x567

Les points bas du littoral tels que plages, dunes, cordons et flèches dunaires, embouchures de fleuves et rivières avec leurs "mielles" et marais situés en arrière du cordon de dunes ou de galets sont devenus des zones à risques: à terme, le législateur fera appliquer le principe de précaution, en faisant peser une contrainte de non constructibilité sur la bande littorale la plus exposée. Certaines propriétés devront être détruites ou déplacées vers l'intérieur: les assureurs pourraient aussi ne plus assurer...

Bref! en mars 2020 dans une commune du littoral normand il y a désormais un solide contexte qui exige que l'on cesse de bâtir et de bétonner n'importe quoi et n'importe comment...

Or, qu'apprend-t-on du côté de Courseulles-sur-Mer?

https://www.change.org/p/respectons-la-m%C3%A9moire-de-nos-lib%C3%A9rateurs-canadiens-f71e7462-83af-4422-93b4-aa091dc47e67

RESPECTONS la mémoire de nos libérateurs canadiens!

yXXNuujIynWBRuq-800x450-noPad

unnamed

NON à la construction d’un immeuble résidentiel de 4 étages et de 70 appartements sur le site adjacent au Centre Juno Beach à Courseulles-sur-Mer en Normandie.

L'association des Amis du Centre Juno Beach demande le retrait du projet de construction appelé “Domaine des dunes.”

A l’origine Roger Alexandre, un citoyen français libéré par les Canadiens en 1944, a créé notre association pour aider Garth Webb, vétéran canadien du Jour J, à implanter un musée à la mémoire des soldats canadiens, le seul sur les plages du Débarquement encore aujourd’hui. Depuis 2003, près d’un million et demi de visiteurs ont découvert ce lieu exceptionnel. En 2019, 103 000 personnes sont venues s’y recueillir l’année du 75ème anniversaire du Débarquement.

Entre 2011 et 2020, des dizaines de volontaires des Amis du Centre Juno Beach se sont relayés pendant de nombreuses années pour désensabler “au seau et à la pelle” ce terrain afin de lui donner une fonction pédagogique. Des vestiges de défense du Mur de l’Atlantique ont été mis à jour pour faire prendre conscience du courage des forces alliées face à une défense militaire farouche et déterminée. Nous en découvrons régulièrement les traces encore présentes et un travail de restauration important reste à faire.

En tant qu’association attachée à la transmission de la mémoire et à l’éducation à la paix, à un moment où les témoins vivants disparaissent, il nous semble que ce projet de construction s’inscrit à contre-courant de l’Histoire, de la préservation du littoral et de la volonté de classement des plages du Débarquement auprès de l’UNESCO. La démolition des hangars offrait enfin une visibilité de l’autre côté du port et de la digue, le Centre Juno Beach faisant enfin partie du paysage visuel courseullais.

Le 6 juin 2019, la plage de Juno Beach était à l’honneur pour le 75eme anniversaire. Le centre canadien et l’association contribuent à rendre ce site un haut lieu du souvenir de la bataille de Normandie. Est-ce que cette date doit-être la dernière commémoration internationale pour le musée canadien de Juno Beach ?

De façon plus pragmatique la question de l’accès au Domaine des Dunes est un vrai souci. Avec seulement un pont à voie unique permettant l’accès à la péninsule, un chaos est prévisible ainsi que des coûts et une perte de revenus pour le Centre Juno Beach. Ceci n’est pas compatible avec une bonne planification et le développement du CJB, en tant que site structurant au sein du projet de classement au Patrimoine Mondial.

Ensemble aujourd’hui, pour l’avenir de notre passé, nous avons besoin de votre soutien : Peuples Canadien et Français, vétérans libérateurs, familles des soldats morts aux combats, membres des gouvernements et élu(es) politiques locaux, adhérent(es) d’association attachée au devoir de mémoire, sympathisant(es) et visiteur(euses) de nos plages du débarquement,hommes et femmes qui portent des valeurs humanistes et de paix, Courseullaises et Courseullais...

NOUS COMPTONS AUJOURD’HUI SUR VOTRE ENGAGEMENT ET VOTRE SOUTIEN.
Facebook : Les Amis du Centre Canadien Juno Beach


 

Commentaire de Florestan:

On invite à signer la pétition!

Voir aussi:

https://www.ouest-france.fr/normandie/courseulles-sur-mer-14470/courseulles-sur-mer-250-manifestants-contre-le-projet-immobilier-6770882

https://actu.fr/normandie/courseulles-sur-mer_14191/a-courseulles-disent-non-la-construction-dun-immeuble-face-lune-plages-debarquement_32026731.html

https://www.francebleu.fr/infos/societe/mobilisation-a-courseulles-sur-mer-contre-un-projet-immobilier-pres-du-centre-juno-beach-1583682183?xtmc=courseulles&xtnp=1&xtcr=1

870x489_img_5231