31 mars 2020

PAVOISER NORMAND CHEZ SOI: c'est mon dreit et j'y ti!

Billet de Florestan Ayant, comme beaucoup d'entre vous, la bonne habitude de pavoiser normand chez moi dans le périmètre de ma propriété, mais ayant eu de la part d'une voisine vivant peut-être mal son confinement chez elle et dont je n'avais jusque-là jamais vu le visage et encore moins entendu le son de la voix, quelques remarques désagréables quant à la présence trop régulière dans le carré de ciel surplombant ma barrière sinon mon toit, un autre carré de rouge avec nos deux cats d'or rampant dessus, j'ai demandé à maître Thirel,... [Lire la suite]

31 mars 2020

Archives INA 1972: Les planches de Deauville c'est bon aussi pour nos vaches quand les Parisiens ne sont pas là...

Sur le site d'actu.fr on trouvera une jolie perle dénichée dans les archives de l'INA et qui fleure bon son époque (1972): l'âme populaire normande qui, dans un trait d'humour ironique bien caractéristique, espère reconquérir la plage de Deauville laissée aux Parisiens ainsi qu'aux chevaux de course des haras pour enfin, avoir l'occasion d'en faire profiter les vaches de l'arrière pays... Un petit reportage vidéo qui fleure bon non pas la bouze de vache mais plutôt la lutte des classes à la crème normande... ... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 15:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
31 mars 2020

SOLIDARITE NORMANDE AVEC NOS ELEVEURS PENDANT LE CONFINEMENT!

L'Etoile de Normandie relaye bien volontiers l'appel de Pascal GROSDOIT, le gérant de la célèbre boucherie rouennaise qui a remis récemment à l'honneur et pour le bonheur de tous les gastronomes normands et d'ailleurs, la filière d'excellence du boeuf normand herbager... Les rigueurs du confinement mettent rudement à l'épreuve les circuits courts par lesquels passent le meilleur de notre production agro-alimentaire. On le constate hélas sur mer avec la fermeture quasi générale de la pêche artisanale normande puisque les mareyeurs ne... [Lire la suite]