C'est à l'honneur de notre région, une vraie région, l'une des plus vieilles provinces françaises, plus vieille d'ailleurs que la France elle-même, de montrer sa solidarité nationale. Ici l'épidémie semble vouloir frapper moins fort et la crise est, ici, plutôt bien géré par un exécutif régional et un exécutif préfectoral qui ont su bien l'anticiper.

Disons-le clairement: MM. Morin et Durand grâce à une cellule de crise régionale unique sont à la hauteur de la situation et de l'urgence.

On vous donne à lire le communiqué de presse suivant, le second diffusé par le Mouvement Normand depuis le début de la crise sanitaire: on en partagera, bien entendu, la teneur.

40870166

http://normandie.canalblog.com/archives/2009/06/19/14137786.html

La Normandie, une fois de plus, rend service à la nation française et à la région parisienne en particulier. Cette solidarité qui est à notre honneur doit cependant se payer de retour quand le "monde d'après" (comme ils disent) devra commencer: il faudra approfondir la décentralisation. L'infantilisation des territoires par une superstructure jacobine bureaucratique parisiano-centrée a montré sa défaillance jusqu'à la caricature.

Les hôpitaux CHU doivent être régionalisés et l'ARS devenir une véritable agence régionale d'aménagement sanitaire du territoire (et non pas une agence comptable qui cherche avant tout à fermer des lits).

Plus fondamentalement et cela vaut tout particulièrement pour la Normandie qui a la chance d'être une vraie région, il faut que l'Etat central accepte qu'il soit enfin possible pour une collectivité régionale de gouverner directement un intérêt national situé sur son territoire: on pense ici aux ports de l'Axe Seine...

communiqué1

communiqué2